civitas-toulouse-1.jpgcivitas-toulouse-2.jpg

En ce mois de novembre 2016, Toulouse veut participer au réveil du Pays Réel. Civitas, nouvellement parti politique au service de la Chrétienté et de la France, vient de lancer sa fédération Haute Garonne.

Un noyau s’est constitué dans la Ville Rose afin de préparer ses troupes à engager le combat. Un combat ? Contre qui ? Contre la franc-maçonnerie qui veut nous imposer ses principes et ses conséquences mortifères sur la société, et contre l’invasion musulmane, résultante de ce flot de migrants, financés par les sbires de la République franc-maçonne.

La Section Toulouse a donc comme premier objectif d’empêcher les migrants de s’installer en Haute Garonne. Civitas désire ouvrir les yeux des patriotes aveuglés par une fausse pitié au sujet de ces pseudo-réfugiés. Malheureusement, depuis plusieurs années, nous constatons non seulement en France, mais également en Europe de l’Est et en particulier dans les Balkans, que ces migrants ne fuient pas la guerre, mais recherchent l’eldorado et envahissent l’Europe avec l’intention ferme d’y imposer leurs coutumes.

Ces jeunes hommes, car il s’agit de jeunes hommes, ont abandonné leur famille et déserté leur pays. Ils n’ont aucun respect des autres et n’ont aucune volonté d’intégration. Les dégâts qu’ils causent sur leur passage sèment la colère, la désolation et la peur. Ils avancent désormais en terrain conquis (ou presque).

Civitas a donc décidé d’élever la voix et de tenter l’impossible pour les arrêter. Il est hors de question que nous abandonnions notre pays aux mains étrangères. La Haute Garonne est en train de voir ses villages envahis par les migrants de Calais. Saint Gaudens, commune d’environ 13 500 personnes, vient d’apprendre que la préfecture veut lui imposer un centre de migrants. Le maire, courageusement, s’y oppose malgré la pression du ministre de la ville qui a eu l’impudence de venir à Saint Gaudens pour faire plier le maire et son conseil municipal. Peine perdue !

D’ores et déjà, Civitas s’est rendu dans les villages et villes où des migrants sont arrivés : Bram et Saint Gaudens. Des campagnes de tracts, d’affichages, de boitages sont réalisées.

Si donc, vous-mêmes, étudiant, ouvrier, employé, artisan, commerçant, cadre d’entreprise ou retraité, peu importe votre situation sociale, si vous avez, comme nous, le désir de protéger votre famille, votre région, votre travail, vous comprendrez qu’il est important de nous aider dans ce combat. Civitas proclame un message clair, veut défendre les intérêts du pays et non ses intérêts propres, servir chaque Français et non se servir, et dire la vérité quoique cela nous coûtera.

Nous accueillons toute bonne volonté pour participer à cette campagne. Contactez-nous à l’adresse suivante : civitas-toulouse@civitas-institut.com

Que Dieu vous bénisse et que Saint Michel, Saint Louis et Sainte Jeanne d’Arc nous prêtent main forte dans ce combat enthousiasmant !

civitas-st-gaudens.jpg