Appel aux catholiques de France : il faut se préparer à une mobilisation sans précédent contre une nouvelle provocation christianophobe

1911402582.jpgCe message ne s’adresse pas à ceux qui ne sont que catholiques par convention, par habitude, par esprit mondain qui ne dit pas son nom. Ceux-là resteront insensibles à cet appel, trouveront mille prétextes pour ne pas y répondre. Non, ce n’est pas aux tièdes que ces lignes sont destinées. Elles sont réservées aux hommes et femmes dont l’âme brûle du désir de servir Dieu et qui ont la ferme volonté d’agir afin que la France reste fidèle à sa mission de fille aînée de l’Eglise. C’est vers vous que je me tourne avec confiance parce que je ne doute pas de votre générosité et de votre sens du devoir. Ces mots, plutôt que de les écrire, j’aimerais vous les dire en vous regardant droit dans les yeux, pour tenter de vous persuader plus encore de l’importance de ce qui suit.

Un nouvel acte de christianophobie se prépare, un scandaleux spectacle blasphématoire qui se déroulera à Paris l’hiver prochain dans le cadre d’un prestigieux festival bénéficiant de subventions du Ministère de la Culture et de nombreux mécènes parmi lesquels la Fondation Pierre Bergé ou encore la société anonyme Baron Philippe de Rothschild. Le contenu de ce spectacle vise ce qui est sacré et cherche à salir avec vulgarité et obscénité le christianisme.
L’Institut Civitas s’engage à consacrer toute son énergie à mener une vaste campagne visant à obtenir la déprogrammation de ce blasphème. Dès la rentrée de septembre, Civitas lancera la mobilisation. C’est du Christ qu’il s’agit. Celui qui est Notre Père. Qui laisserait sans réagir son père se faire insulter, humilier ? Pas vous, n’est-ce pas ? Non, cela nous est, à vous et moi, insupportable.
 
Mais puisque la Providence nous permet de disposer de quelques semaines pour préparer cette mobilisation, ce serait une grave négligence de ne pas mettre ce temps à profit. C’est pourquoi Civitas a choisi de consacrer, du 29 au 31 juillet prochains, sa session d’été à la christianophobie et à la façon d’y répondre. Ce sera l’occasion d’établir minutieusement notre plan d’action selon un calendrier qui nécessitera le maintien d’une réelle mobilisation durant vraisemblablement plusieurs mois. Ce n’est donc pas une mince affaire. Cela signifie que cela va demander un investissement sans précédent de chacun de nous pour défendre l’honneur du Christ.
 

Il s’agit de nous préparer à occuper différents terrains. Oui, il va nous falloir occuper le terrain des réseaux internet (blogs, sites, forums de discussion) et des réseaux sociaux (facebook, twitter,…). Il va nous falloir occuper l’espace médiatique. Il va nous falloir faire pression sur certains acteurs culturels, politiques et économiques. Et il va nous falloir pour cela occuper également la rue.
 
Comprenez que, pour ce faire, nous aurons besoin de toutes les bonnes volontés. Avez-vous le moindre don en informatique, graphisme, communication ? Nous avons besoin de vous ! N’avez-vous aucun de ces dons mais un tout petit peu de disponibilité et une réelle envie d’apporter votre aide, si insignifiante vous semble-t-elle ? Nous avons besoin de vous ! 

 
Voilà pourquoi je vous prie avec insistance de déjà répondre présents à cette session d’été de Civitas à Châteauroux. Chaque compétence, chaque talent, chaque idée, chaque contact peut et doit être mis au service de cette campagne de dimension nationale. Durant trois jours, nous allons y travailler. Dès cette fin juillet, quantité de rôles devront être répartis. Chacun de vous peut contribuer à ce qui doit être un succès.
 
Sainte Jeanne d’Arc, dont nous fêterons en 2012 le six-centième anniversaire de la naissance, nous l’a enseigné : les hommes bataillent et Dieu donne la victoire. Catholiques de France, prenez dès à présent votre part de cette noble bataille qui s’annonce !
 
Je vous fixe rendez-vous le vendredi 29 juillet à 14h à Châteauroux pour la première étape. Pendant que les tièdes baigneront dans leur insouciance, vous serez de celles et ceux qui se porteront volontaires pour faire honneur à Notre-Seigneur.
 
Alain Escada,
secrétaire général de l’Institut Civitas

3605543631.jpg

Session Civitas « Face à la christianophobie, refaire la Chrétienté»

Conférences, tables rondes, travaux pratiques

Avec notamment des interventions de MM. les Abbés de Cacqueray, Beauvais et Toulza ainsi que de MM. Charles Perrot, Miguel de Peyrecave, François Legrier, Jean-Louis Robin, Xavier Pierson, Francis Bergeron et Alain Escada.

Quand ? Du vendredi 29 juillet (14h) au dimanche 31 juillet (17h)

Où ? Ecole St-Michel à Niherne (Châteauroux)

Prix : 60 euros (tarif étudiant : 50 euros) incluant repas et possibilité de logement en dortoirs (prévoir un duvet) ou sous tente (amenée par vos soins).

Possibilité de s’adresser à notre secrétariat pour recevoir des informations concernant hôtels et gîtes dans les environs.

 

"Action parrainage" : par un don, vous pouvez permettre à un étudiant en difficulté financière de participer à cette session.

secretariat@civitas-institut.com – 01.34.11.16.94. Institut Civitas – 17 rue des Chasseurs – 95100 Argenteuil