Accueil

Faites un don

Chacune de nos activités, chacun de nos engagements a un coût financier qui limite nécessairement nos capacités. Pour nous aider à étendre notre influence, pour multiplier nos actions, nous avons besoin de votre soutien financier (déductible de vos impôts).
Vous ne pouvez nous donner un peu de votre temps ? Donnez-nous un peu de votre argent !

Envoyez un don en cliquant sur le bouton ci-dessous (paiement sécurisé par carte bancaire ou avec un compte Paypal) :

Lettre aux amis de Civitas

Inscrivez-vous à notre lettre d'information électronique






L'appel de Renaissance Catholique à manifester le 18 novembre Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par CIVITAS   
12-11-2012

Renaissance catholique appelle à manifester le 18 novembre contre la dénaturation du mariage et la dictature du relativisme

non au mariage homosexuel,non à l'adoption d'enfants par des duos homosexuels,riposte catholique,renaissance catholique,manifestation 18 novembreCommuniqué de Renaissance catholique :

"[...] Les 300 députés socialistes, Verts et divers gauche qui représentent 25 % du corps électoral, sont décidés à mettre à bas une institution aussi ancienne que l’humanité, commune à toutes les civilisations et à toutes les religions. Un aréopage d’idéologues veut procéder, selon les dires de Christiane Taubira, Garde des Sceaux, à "une réforme de civilisation" pour complaire à une minorité qui place le désir d’enfants au-dessus des droits de l’enfant. Effectivement remplacer les termes père et mère par parent 1 et parent 2 est tout sauf anodin.

Dans Evangelium Vitæ (§ 72), Jean-Paul II avait déjà rappelé que "la valeur de la démocratie se maintient ou disparaît en fonction des valeurs qu’elle incarne et promeut (…) Le fondement de ces valeurs ne peut se trouver dans des "majorités" d’opinion provisoires et fluctuantes, mais seulement dans la reconnaissance d’une loi morale objective qui, en tant que "loi naturelle" inscrite dans le cœur de l’homme, est une référence normative pour la loi civile elle-même (…) Si donc il arrive aux dirigeants d’édicter des lois (…) contraires à cet ordre moral et par conséquent à la volonté divine, ces dispositions ne peuvent obliger en conscience. Bien plus, en pareil cas, l’autorité cesse d’être elle-même et dégénère en oppression." Nous y sommes de manière tout à fait explicite lorsque Mme Taubira, toujours elle, menace les maires qui en appellent à l’objection de conscience face à ce déni manifeste de la loi naturelle d’être suspendus ou révoqués.

Contre ce "totalitarisme larvé ou sournois" (Evangelium Vitæ, § 101) qui va, de plus, contre l’avis des représentants du pays réel : autorités religieuses, associations familiales (UNAF), de nombreux maires de France… la résistance est aujourd’hui le plus sacré des devoirs. L’exemple des manifestations de 1984, qui virent le gouvernement socialiste, largement majoritaire à l’Assemblée Nationale, reculer face à l’opposition des parents, peut nous servir d’exemple.

non au mariage homosexuel,non à l'adoption d'enfants par des duos homosexuels,riposte catholique,renaissance catholique,manifestation 18 novembreDans l’unité de but, qui n’est pas l’uniformité des initiatives, Renaissance Catholique appelle tous ses adhérents et sympathisants à poursuivre le "harcèlement démocratique" et la sensibilisation des élus, des responsables de la société civile et de l’opinion publique en participant massivement aux manifestations et réunions organisées pour la famille et contre le mariage homosexuel.

Renaissance Catholique s’est tout particulièrement associée avec onze autres associations à la manifestation qui, le 18 novembre prochain, partira à 14 h 30 du ministère de la Famille (14 avenue Duquesne, Paris 7 - M° École militaire, Ségur, Cambronne, St-François-Xavier) pour se rendre à l’Assemblée Nationale. Nous vous y attendons très nombreux pour soutenir les droits de Dieu et de la famille contre la démocratie totalitaire et la "dictature du relativisme" (Benoît XVI)."

 
< Précédent   Suivant >

Vos achats en ligne

Revue Civitas

Abonnement d'un an à la revue Civitas (4 numéros)
25€

 


Pour acheter au numéro :

Cliquez ici