Accueil arrow Agenda

Faites un don

Chacune de nos activités, chacun de nos engagements a un coût financier qui limite nécessairement nos capacités. Pour nous aider à étendre notre influence, pour multiplier nos actions, nous avons besoin de votre soutien financier (déductible de vos impôts).
Vous ne pouvez nous donner un peu de votre temps ? Donnez-nous un peu de votre argent !

Envoyez un don en cliquant sur le bouton ci-dessous (paiement sécurisé par carte bancaire ou avec un compte Paypal) :

Lettre aux amis de Civitas

Inscrivez-vous à notre lettre d'information électronique






Agenda
Hommage national à Sainte Jeanne d' Arc Suggérer par mail
Manifestations

Appel solennel à tous les Français afin que le 9 mai prochain ils viennent nombreux honorer à Paris la Sainte Patronne de la France.

Rappelons-nous que le deuxième dimanche de mai est le jour officiellement institué par l'Etat français pour fêter cette héroïne. Rappelons-nous l'époque où des foules immenses venaient au pied de sa statue se souvenir de la Sainte de la Patrie.

 

A l'heure où l'on se perd en considérations sur l'identité nationale, quelle meilleure illustration de celle-ci enseigner à nos enfants que la vie de Sainte Jeanne d'Arc, exact contrepied des défauts qu'il nous faut éviter et admirable synthèse des vertus qu'il nous convient de pratiquer ?


2054605684.jpg

 


Quel en est l'esprit? Quel en est le but? Qui y participera? etc...

Vous trouverez ces réponses:

- dans l'appel du secrétaire général de Civitas "le 9 mai 2010, grand hommage national des Français à Sainte Jeanne d'Arc"

- et dans l'appel de l'abbé X. Beauvais "Le 9 mai 2010, derrière sainte Jeanne d’Arc"

Lire la suite...
 
Sainte Jeanne d’Arc, modèle de sainteté politique Suggérer par mail
Manifestations

Sainte Jeanne d’Arc, modèle de sainteté politique

par l'Abbé Bruno Schaeffer

 

4339518027_cd16dbdfbd.jpgL’histoire et la mission de Sainte Jeanne d’Arc comportent tous les éléments éclairant notre combat politique, elles suivent l’ordre naturel et l’ordre surnaturel, les croisant dans la devise célèbre de notre héroïne nationale : « Messire Dieu premier servi ».

Cet ordre, c’est d’abord la naissance dans une famille chrétienne, dans l’éducation maternelle, avec l’appui d’une paroisse chrétienne, de la doctrine et des sacrements. Tel est l’ordre établi par Dieu, dans sa création et dans sa grâce.

Le deuxième miracle, si l’on peut dire, c’est le recours aux institutions légitimes de la nation française, la monarchie avec sa loi de succession, son caractère surnaturel  continué dans le sacre.  Enfin le prix de cette restauration de l’ordre temporel, c’est le sacrifice rédempteur de Jeanne, l’amour de Dieu l’emporte définitivement sur l’amour d’elle-même dans les flammes du bûcher de Rouen.

Nous pouvons être fiers et disciples de notre héroïne nationale, nous avons à apprendre d’elle la sainteté, elle éclate dans la limpidité d’une âme aimant Dieu sans retour sur elle-même dans l’obéissance et la docilité jusqu’à la fin de sa vie. Elle est l’instrument dans les mains de Dieu pour le salut de la France occupée par les Anglais, réduite à l’autorité d’un Dauphin en déroute et doutant de lui-même. La réponse vient d’un cœur de vingt ans résolu de tout souffrir pour accomplir la tâche assignée à sa faiblesse par le Bon Dieu. Son audace et son courage, Jeanne les puisent dans un renoncement à toutes les choses terrestres, dans son attachement à Dieu seul : « Je m’en remets de tout à Dieu pour créateur, dira-t-elle à ses juges, je l’aime de tout mon cœur, je m’en remets à mon juge, c’est le roi du ciel et de la terre ». Elle-même dans ses paroles définit sa sainteté. Don total de Jeanne parce qu’elle a entendu dans son coeur et sur son pays souffler la voix de Dieu.

En ce XVème siècle troublé, Dieu voulait une vierge inspirée pour redresser les voies de la Chrétienté en péril. Il se choisit une petite paysanne pour triompher au mépris des diplomates, des savants et des grands de ce monde. La marque divine est assurée. Une jeune paysanne de dix-sept ans pouvait-elle sans la volonté d’en haut affronter les hommes de guerre et ceux du pouvoir ?  Traverser les combats et les bandes de pillards, aller sur les grands chemins, les rivières, forcer les ponts-levis et aller jusqu’au Roi ? Combattante, elle se jette sur les bastides anglaises, elle entraîne les hommes d’armes pourris par les cantonnements des arrières. Elle renverse les intrigues, les inerties, les trahisons pour conduire à Reims un pauvre prince et en faire un roi. Puis, à 19 ans, elle se retrouve en prison les fers aux pieds, privée de la Sainte Eucharistie, un an de cachot, trois mois de procès, puis ce supplice l’horrifiant,  le feu où elle va mourir, s’écriant entre deux invocations du nom de Jésus « Mes voix étaient bien de Dieu ». Elle persiste jusque dans la mort par le témoignage de sa foi.

Telle est l’épopée de Jeanne, ses victoires, sa prison et sa mort. Le lien entre l’obéissance et la charité resplendit dans sa docilité et son humilité. « Sans la grâce de Dieu, déclare-t-elle, je ne saurais rien faire, tout ce que j’ai fait, je l’ai fait par commandement de Notre-Seigneur ». Nous découvrirons ensemble Jeanne comme modèle de perfection chrétienne et comme sainte politique.

Lire la suite...
 
9 mai : hommage national à sainte Jeanne d'Arc Suggérer par mail
Manifestations

http://hommagenational.files.wordpress.com/2010/02/7.png

 

 
Du 27 au 30 août 2010 - session Civitas Suggérer par mail
Sessions de formations

Du 27 au 30 août 2010

 

session Civitas

"RESTAURER UNE FRANCE CATHOLIQUE"

conférences - débats - témoignages - travaux pratiques

 

Lieu : Châteauroux (Ecole Saint-Michel - 36250 Niherne)

 

Vendredi 27 août : ouverture de la session à 16h (accueil à partir de 15h)

Samedi après-midi : visite du château de la Chapelle d’Angillon

Lundi 30 août : fin de session à 16h

 

doctrine sociale de l'Eglise - histoire et philosophie politique - connaissance des institutions - techniques d'influence

applications concrètes - action et communication - détente et camaraderie

messe quotidienne

 

Cette session s'adresse à tous les catholiques qui refusent la passivité, quel que soit leur âge, qu'ils soient membres de Civitas, sympathisants ou curieux de découvrir notre institut.

 

 

Tarif étudiant : 45 euros - Tarif normal : 55 euros

Conférences, repas, hébergement en dortoir et visite compris

 

Inscription et règlement à envoyer avant le 30 Juillet à :

CIVITAS, 17 rue des Chasseurs, 95100 Argenteuil - 01.34.11.16.94

secretariat@civitas-institut.com

 

www.civitas-institut.com

www.francejeunessecivitas.com

 
Session "Restaurer une France Catholique" du 27 au 30 août - inscrivez-vous vite ! Suggérer par mail
Sessions de formations
87961086.jpg

1439329890.jpg

NDLR: pour voir un rapide compte-rendu de la session qui s'était tenue l'an dernier à la même période, voir cette vidéo sur Gloria TV:

 
 
Vidéo - Session "Restaurer une France Catholique" du 27 au 30 aoû Suggérer par mail
Sessions de formations
 
Projets de constructions de mosquées : comment y réagir ? Suggérer par mail
Sessions de formations
adresse.gifInstitut Civitas
17, rue des Chasseurs
95100 Argenteuil 
01.34.11.16.94
www.civitas-institut.com - www.francejeunessecivitas.com
 
Projets de constructions de mosquées : comment y réagir ?

Madame, Mademoiselle, Monsieur,

A l'heure où des milliers d'églises rurales de notre pays sont menacées de destruction sous de fallacieux prétextes, va-t-on laisser la France des terroirs et des clochers devenir la France des bleds et des minarets ?

Les projets de constructions de mosquées se multiplient à travers tout le pays, procédant à la banalisation de l'islamisation galopante de la France. Refusant de cèder à la résignation et d'admettre ce phénomène sans réagir, l'Institut Civitas a souhaité mettre ce point à l'ordre du jour de sa session d'été. Il ne s'agira pas de se lamenter mais de travailler à l'élaboration d'une riposte organisée et méthodique, tenant compte des variantes prévisibles et des différentes étapes chronologiques de ces projets de constructions de mosquées.

D'autres sujets seront abordés selon le même esprit pratique.

Comment réagir à un projet de loi immorale ou mortifère ?

Comment réagir à une campagne publicitaire scandaleuse ?

Comment réagir à l'annonce d'un spectacle blasphématoire ?

Autant de cas concrets auxquels vous serez plus que probablement confrontés. Autant de cas où ne rien faire, c'est laisser faire.

Encore faut-il savoir quoi faire, savoir comment agir utilement et avec efficacité. C'est à ces questions que se propose de répondre cette session organisée par Civitas.

Outre ces travaux pratiques, cette session ouverte à tous les catholiques qui refusent la passivité, quel que soit leur âge, proposera également des conférences et des témoignages, des stands présentant de bons ouvrages, des moments de détente conviviale, le tout dans une ambiance catholique fervente et militante.

Nous espérons que vous nous ferez la joie de vous joindre à nous pour ce travail qui relève du Bien commun.

Vous trouverez ci-dessous le programme détaillé de cette session ainsi que les informations pratiques. Si vous êtes évidemment encouragés à suivre l'ensemble de cette session, vous pouvez néanmoins choisir de n'assister qu'à une partie de celle-ci. Vous pouvez contacter directement notre secrétariat  ( 01.34.11.16.94) pour définir la formule la plus adaptée à vos disponibilités.

En Grande-Bretagne, il y a quelques jours à peine, un camp d'été musulman a rassemblé près de 1.300 musulmans. Combien seront les catholiques à sacrifier en cet été quelques jours de vacances pour saisir l'opportunité de recevoir une formation intellectuelle de qualité et de participer à des débats de haut niveau dans un souci permanent d'être mieux armés pour défendre leur foi dans la Cité ?

Très cordialement. A.M.D.G.

Alain Escada, secrétaire général de l'Institut Civitas

Lire la suite...
 
France catholique Suggérer par mail
Sessions de formations

 

adresse.gifInstitut Civitas
17, rue des Chasseurs
95100 Argenteuil 
01.34.11.16.94
www.civitas-institut.com - www.francejeunessecivitas.com

 

 
Jeudi 4 Novembre: Conférence publique à PARIS. Islam et francité. Suggérer par mail
Conférences
240427241.jpg
 
Jeudi 21 octobre prochain à 19h30: rentrée de Civitas Bordeaux. Suggérer par mail
Conférences

reprise fjcbordeaux 2010.jpg

Communiqué de France Jeunesse Civitas Bordeaux: Jeudi 21 octobre prochain à 19h30 a lieu la rentrée de Civitas Bordeaux.

Celle-ci est ouverte à tous : aux jeunes bien entendu qui souhaiteraient découvrir, connaître ou s'investir encore un peu plus dans notre cellule dynamique bordelaise ; mais aussi aux moins jeunes, aux pères de familles, aux salariés et chefs d'entreprises qui souhaiteraient s'engager dans le combat politique que nous menons avec nos faibles moyens. Notre jeune cercle a connu un grand succès l'an dernier, mais notre formation ne peut passer évidemment que par l'intermédiaire de cadres et de personnes d'expérience soucieux de transmettre aux jeunes les valeurs qu'ils ont eux-mêmes reçues de leurs ainés. Voilà pourquoi nous souhaiterions ouvrir avant Noël une nouvelle branche moins jeune de Civitas à Bordeaux pour assurer entre autre la formation de nos jeunes militants.

Le programme de la soirée sera le suivant :

  • Accueil des intéressés (19h15 - 19h40)
  • Présentation du Mouvement Civitas + France Jeunesse Civitas par G. Malherbe (19h40 - 20h)
  • Présentation des objectifs de l'année (20h-20h15)
  • Tour de table de présentation de chacun (20h15-20h30)
  • Apéritif et Repas convivial (20h30-22h)
  • Fin de la soirée à 22h30

Pour plus d'informations concernant le LIEU et l'organisation de la soirée, vous pouvez me contacter au 06.59.04.86.99 ou par mail : fjc.bordeaux@yahoo.fr

Merci  à tous les intéressés de prévoir quelque chose à apporter pour le repas convivial ! Merci à tous.

 

Gonzague MALHERBE

Responsable FJC Bordeaux

 
Vendredi 12 novembre 2010 à 20 H 00: présentation de Civitas à Lyon Suggérer par mail
Conférences


Le rôle des jeunes dans l'action politique

Conférence donnée par Alain Escada

au prieuré Saint-Irénée à Lyon - 56, rue d'Inkermann (VI°)

 
Week-end de formation FJC: La subversion, le 20-21 Novembre à Châteauroux Suggérer par mail
Sessions de formations

we subversionrecto2.jpg

we subversion verso2.jpg

 
Samedi 20 novembre 2010, 17h: chapelet pour la vie à Chateauroux Suggérer par mail
Manifestations
15939440.jpg
 
Le 5 février 2011, congrès : "En route pour 2014 - les catholiques dans l'action municipale" Suggérer par mail
Conférences
Un réseau d'élus catholiques pour des îlots de chrétienté

1609025166.jpgPour tout observateur de la vie politique, chaque jour qui passe semble nous éloigner un peu plus d'une France gérée selon les principes catholiques.

Et pourtant, nous le savons, en politique, le désespoir est une sottise absolue. Et la vertu d'espérance est un devoir pour un catholique.

Mais alors, comment envisager de remonter la pente ?

Quelle stratégie mettre en place qui ne repose sur du rêve mais au contraire s'appuie sur une prise en compte du réel ?

Une réalité doit s'imposer à nous : c'est au niveau municipal que les catholiques doivent s'investir prioritairement. La commune est l'échelon politique le plus naturel. C'est aussi le plus accessible.

 

La France compte environ 36.000 communes. Dont près de 26.000 de moins de 500 habitants.

Voilà ce qui doit être notre cœur de cible : ces milliers de communes dont la taille permet d'échapper aux clivages particratiques que l'on trouve à tous les autres échelons du pouvoir.

Cela ne signifie pas qu'il nous faut nous désintéresser des plus grandes communes. Mais, dans la stratégie à mettre au point, il faut conserver à l'esprit que notre priorité doit être la reconquête politique des petites communes.

Dans une France en décomposition, c'est à partir de quelques-unes de ces petites communes qu'il faudra recréer des îlots de chrétienté.

Cet enjeu politique là n'est pas illusoire. Il est à portée de main pour autant qu'un nombre conséquent de catholiques fasse preuve de conscience politique.

 

C'est donc un appel solennel que Civitas lance dès à présent.

Si nous voulons faire du scrutin municipal de 2014 le tremplin nécessaire à la mise en place d'îlots de chrétienté, il nous faut nous y prendre sans plus tarder. Le temps qui nous sépare de cette échéance électorale ne sera pas trop long pour :

. susciter des candidatures et permettre à ces candidats de se faire connaître dans leur commune;

. recenser et mobiliser les élus catholiques déjà en place (plus nombreux qu'on ne le pense) et amorcer avec eux un véritable réseau d'élus catholiques;

. nous structurer à cet effet et parvenir à proposer formations et assistance aux élus en place et aux futurs candidats;

. rallier à notre stratégie diverses bonnes volontés soucieuses elles-aussi du bien commun et de l'avenir de la France.

Lire la suite...
 
5 février 2011 : un grand rendez-vous catholique Suggérer par mail
Conférences

 


 
Programme du Congrès : "En route pour 2014 - les catholiques dans l'action municipale" Suggérer par mail
Conférences

41317772.jpg

5 février 2011, Forum de Grenelle au 5 rue de la Croix Nivert - Paris 15ème (Métro Cambronne)

Ouverture des portes à 9h45; Ière intervention à 10h - Fin de la journée à 18h.


10h00 : mot d'accueil et introduction (Alain Escada, secrétaire général de l'Institut Civitas)
10h15 : L'engagement dans la Cité, un devoir des catholiques (Abbé Beauvais)
10h30 : La commune, un pouvoir local à conquérir (Charles Perrot, conseiller régional, ancien conseiller municipal)
11h00 : Un maire catholique, pour quoi faire ? (Pierre Bernard, ancien maire de Montfermeil)
11h30 : pause
12h00 : Table ronde 1 - Des maires et des conseillers municipaux au service du bien commun
            Animateur : Jean-Claude Philipot (président de l'Association Marnaise Christianisme et Société)
            Participants : Charles Berthollet (maire), A. de Lacoste (maire-adjoint), Xavier Pierson (maire-adjoint), Jean-Louis Robin (conseiller municipal), Charles Rouault (ancien maire), Dominique Tassot (ancien maire, conseiller municipal)
 
13h00 : déjeuner sur place
 
14h15 : Stratégie de reconquête des municipalités (Miguel de Peyrecave, ancien conseiller régional et ancien conseiller municipal)
14h45 : Faire campagne (Jean d'Ogny, ancien conseiller régional et ancien conseiller municipal)
15h15 : Table ronde 2 - témoignages de campagne
            Animateur : Philippe Fabre (président de l'Association Catholique du Val d'Oise)
            Participants : Hélène d'André (ancienne conseillère municipale), Myriam Baeckeroot (conseillère municipale, ancienne conseillère régionale), Frédéric Curis (conseiller municipal, vice-président de communauté d'agglomération), Patricia Pierson (conseillère municipale), Gonzague Malherbe (étudiant, candidat aux cantonales)
16h15 : pause
17h00 : Civitas, une aide et un réseau au profit des élus catholiques (Martin Pelerin)
17h15 : Conclusion (Alain Escada)
 
divers stands + petite restauration sur place
 
12-13 février à Châteauroux : session de formation France Jeunesse Civitas Suggérer par mail
Conférences
 adresse.gifInstitut Civitas
17, rue des Chasseurs - 95100 Argenteuil 
01.34.11.16.94 - secretariat@civitas-institut.com
www.civitas-institut.com - www.francejeunessecivitas.com

. 12-13 février à Châteauroux : session de formation France Jeunesse Civitas sur le thème : "Des maîtres à penser de la contre-révolution d'hier et d'aujourd'hui pour demain"

 
Samedi 12 février
08h00 : messe
08h45 : petit-déjeuner
09h30 : St Thomas d'Aquin, maître à penser pour la contre-révolution (Abbé Toulza)
11h00 : La pensée contre-révolutionnaire chez Louis de Bonald et Joseph de Maistre (Professeur Claude Polin, professeur de philosophie politique et sociale à l'Université Paris IV - Sorbonne)
12h30 : déjeuner
14h00 : Le Syllabus, outil pour la pensée contre-révolutionnaire (Abbé X. Beauvais)
15h30 : pause
16h00 : La pensée contre-révolutionnaire chez Charles Maurras (Professeur Claude Rousseau, professeur à l'Ecole des Hautes Etudes Politiques et Internationales) 
17h30 : La pensée contre-révolutionnaire chez Salazar (Alain Escada)
19h00 : chapelet
19h30 : dîner
21h00 : veillée
 
Dimanche 13 février
08h00 : messe
09h30 : petit-déjeuner
10h15 : La pensée contre-révolutionnaire chez le Cardinal Pie (Abbé X. Beauvais)
11h15 : Ce que vous propose Civitas (Alain Escada)
12h00 : déjeuner
14h00 : La pensée contre-révolutionnaire chez Mgr Lefebvre (Abbé R. de Cacqueray)
16h00 : fin de la session
 

Des conférences, des débats, de la pratique, de la camaraderie, le tout dans une ambiance catholique militante.
Inscrivez-vous dès maintenant et retrouvez des jeunes des différentes régions de France !

Cette session s'adresse à tous les jeunes catholiques qui refusent la passivité.

Inscriptions auprès du secrétariat de Civitas : secrétariat - prix : 30 euros (repas et logement compris)
 
Le 8 mai, nous irons boire aux sources de l'héroïsme Suggérer par mail
Manifestations

par l'Abbé Beauvais


 

Si dans la gloire du ciel, le Cœur de Jésus ne cesse de vivifier l’humanité, le cœur immortel de sainte Jeanne d’Arc, patronne secondaire de la France (1) ne cesse de vivifier le cœur des Français. Il nous a dit en saint Luc : « Tout disciple sera parfait, s’il est comme son maître », une parole qui ne peut mieux s’appliquer à celle que nous fêterons publiquement ce 8 mai prochain, elle, la reproduction fidèle de son Maître.

Ce qui fait la sainteté d’une âme, ce ne sont pas les prodiges, ni les actions extraordinaires, ni les révélations, ni les charismes, tout ceci n’en est le plus souvent que la confirmation et le signe. La sainteté, c’est l’héroïsme des vertus. Cet héroïsme - l’Eglise dit « héroïcité » - est la pratique courante, empressée, courageuse, des vertus chrétiennes ramenées aux vertus théologales de foi, espérance, charité et aux vertus morales cardinales de prudence, force, justice et tempérance (2).

 

Héroïcité de ses vertus

 

Nous voyons tout cela dans la sainte de la patrie.

Sa foi. Entendez Jeanne dire : « Je crois fermement que je n’ai pas défailli en notre foi chrétienne et n’y voudrais défaillir ».

Son espérance. Elle répète sans cesse à ses juges : « Je m’en attends à Notre-Seigneur ». Et devant le bûcher, elle assure : « Avec la grâce de Dieu, je serai ce soir en paradis ».

Sa piété. Elle prie autant qu’elle agit. Engagée dans le temporel, elle vit avec le ciel.

Son amour de Dieu. « Je serais la plus dolente du monde si je savais n’être pas en la grâce de Dieu ». Sa charité ne s’arrête pas à la fuite du péché grave. Elle se confesse très souvent de ses légères défaillances. « On ne saurait trop, disait-elle, nettoyer sa conscience ». Son amour de Dieu s’élèvera aux plus hautes cimes de l’héroïsme.

Son amour du prochain. Elle aimait tout ce qu’un bon chrétien doit aimer. L’Eglise, la France, pouvait-elle les aimer plus qu’elle ne l’a fait ? Les pauvres, les affligés, les blessés, les ennemis eux-mêmes, leur part était belle en son cœur.

Sa justice. Elle est venue rétablir la justice et le droit en France. Elle les révère dans celui qui les incarne : le roi légitime.

Son humilité. Elle résiste à la griserie des honneurs et des succès.

Sa tempérance. Elle jeûne tous les vendredis et mange à peine, même un jour de combat.

Sa chasteté. Le ciel la nomme « la Pucelle » avec tout ce que ce mot peut renfermer de noblesse : la vierge par excellence, et les hommes l’appelleront l’Angélique. Sa pureté rayonnante en imposait aux plus libertins.

Sa force. Qu’elle affronte les dangers de la guerre ou les politiciens et les juges, sa vie n’est pour ainsi dire qu’un acte continu de courage physique et moral dont ce n’est pas assez dire qu’il fut héroïque ; toute la force divine y est éclatante.

C’est ce courage qu’admirait et imitait sainte Thérèse de Lisieux ; les futures patronnes de France étaient bien faites pour s’entendre. Le Père Clérissac résume bien toutes ces vertus en un admirable passage de ses oeuvres :

« La sainteté de Jeanne n’emprunte-t-elle pas toutes les grâces de la nature ? Sa souplesse sous la touche constante de Dieu ne fait pas fléchir sa vitalité ; elle est toute solidité et toute fraîcheur. Elle est toute robustesse et tout charme, elle est toute réserve et tout élan. Elle est toute simplicité et toute indépendance, toute profondeur et tout jaillissement, toute douceur et toute force. Par la fusion et l’unité des dons les plus disparates, Jeanne n’a sans doute pas d’égale dans l’histoire. Elle a ce bon sens surélevé par la foi et sa foi est une participation à la lumière du Verbe. Son courage naturel est surélevé par la charité théologale et cette charité est participation au feu du Saint-esprit. C’est cette union suréminente à Dieu-Trinité qui inspire chaque étape de sa vie, la vie cachée de Domrémy, la vie publique et glorieuse d’Orléans à Reims, et la vie douloureuse de Compiègne à Rouen ».

Lire la suite...
 
Le dimanche 8 Mai, les Français rendront hommage ensemble à Sainte Jeanne d'Arc Suggérer par mail
Manifestations

hommage national à sainte jeanne d'arc,sainte jeanne d'arc,jeanne d'arc,patronne,france,mai,corps intermédiaires,catholiques,civitas,fjc

 

hommage national à sainte jeanne d'arc, Sainte Jeanne d'Arc, Jeanne d'Arc, patronne, France, mai, corps intermédiaires, catholiques, civitas, FJC

 
Hommage à Sainte Jeanne d'Arc Suggérer par mail
Manifestations
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 20 sur 184

Vos achats en ligne

Revue Civitas

Abonnement d'un an à la revue Civitas (4 numéros)
25€

 


Pour acheter au numéro :

Cliquez ici