Accueil

Faites un don

Chacune de nos activités, chacun de nos engagements a un coût financier qui limite nécessairement nos capacités. Pour nous aider à étendre notre influence, pour multiplier nos actions, nous avons besoin de votre soutien financier.
Vous ne pouvez nous donner un peu de votre temps ? Donnez-nous un peu de votre argent !

Envoyez un don en cliquant sur le bouton ci-dessous (paiement sécurisé par carte bancaire ou avec un compte Paypal) :

Lettre aux amis de Civitas

Inscrivez-vous à notre lettre d'information électronique






Janvier débute mal ? Raison de plus pour s'engager !
Écrit par Civitas   
20-01-2016

civitas-cité-catholique.jpg

L’année 2016 a d’emblée commencé de façon inquiétante. La nuit du 31 décembre 2015 au 1er janvier 2016, de nombreuses femmes ont subi d’épouvantables agressions sexuelles commises en groupe par des individus d’origine étrangère, la plupart demandeurs d’asile. Plus de 800 plaintes ont été déposées par des femmes victimes de ces agressions à Cologne. Des centaines de femmes ont également porté plainte pour des faits similaires dans d’autres villes d’Allemagne. Mais de tels faits ont également été relatés en Suisse, en Autriche, en Suède et en Finlande. Et il est probable que cette liste soit incomplète car la police semble partout en Europe avoir reçu pour consigne de minimiser voire cacher de tels délits lorsqu’ils sont commis par des demandeurs d’asile. Des éléments permettent de penser que tout cela a été prémédité. Comment sinon expliquer une telle sauvagerie barbare reproduite au même moment dans différentes villes d’Europe ?
 
Malgré l’ampleur de ce phénomène d’agressions sexuelles en meutes par ceux que nos Etats accueillent de façon irresponsable, Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, a semble-t-il osé en relativiser l’importance. Il est vrai que le gouvernement français était tout affairé par le sujet des kippas, priorité absolue s’il en est pour la République française.
 
Tout ceci ne remet aucunement en cause le grand remplacement de population en cours. Ce mercredi, au Forum économique mondial de Davos, des centaines de banksters ont commencé à débattre des prochaines échéances de leur plan mondialiste, dont la submersion de l’Europe par une immigration massive figure toujours en bonne place.
 
Dans le même temps, les politiques gouvernementales dictées par les forces mondialistes détruisent la Famille, subvertissent les mœurs, sapent l’identité nationale et poursuivent la déchristianisation de nos cités.
 
Ce tableau bien sombre, loin de nous désespérer, doit nous forcer à sortir de notre torpeur et à prendre notre part dans les batailles à mener.
 
Je vous souhaite une belle et sainte année 2016, rythmée par l’ardeur à servir à la fois le Christ-Roi, notre patrie et nos familles.
 
Alain Escada,
président de Civitas
 
Pour compléter utilement ce propos, regardez cette vidéo consacrée à la doctrine du Christ-Roi
 
Ne manquez pas non plus de commander si ce n’est déjà fait la Revue Civitas consacrée à la Contre-Révolution.
 
19 janvier - Conférence "Le Christ Roi et le sacerdoce"
Écrit par Civitas   
14-01-2016
La prochaine réunion du cercle Civitas Paris-IDF se déroulera le mardi 19 janvier à St Nicolas du Chardonnet , salle St Germain à 20h00
 
Au programme:
 
Seconde conférence du cycle de formation en philosophie politique professé par l'abbé Billecocq sur le thème du Christ Roi: Le Christ Roi et le sacerdoce
 

Sacerdoce.jpg

 
Eglise St Nicolas du Chardonnet, 23 rue des Bernardins 75005 Paris. Métro Maubert-Mutualité Ligne 10. Entrée rue Monge.
 
Retrouvez la première conférence sur le thème du Christ Roi: La doctrine du Christ Roi et l'encyclique Quas Primas
 
La doctrine du Christ Roi - Présentation de "Quas Primas" par l'abbé Billecocq
Écrit par Civitas   
27-12-2015
Pour cette première conférence du nouveau cycle de formation en philosophie politique organisé par Civitas à Paris, l'abbé Billecocq nous éclaire sur l'institution de la fête du Christ Roi par le pape Pie XI. 

pie xi et le christ roi.jpg

1 - Existence de la royauté

2 - Nature de la royauté
 
3 - Les bienfaits de cette royauté
 
4 - Institution de la fête du Christ Roi

Retrouvez la lettre encyclique Quas Primas sur le site de la Porte Latine

Armoiries de Pie XI.jpg

Pax Christi in regno Christi - La paix du Christ dans le règne du Christ - (devise de Pie XI)
 
 
 
16 janvier - Conférence à Angers - Le Synode sur la famille, révolution du pape François
Écrit par Civitas   
23-12-2015

syno

Le Synode sur la famille

La révolution du pape François

conférence de M. François-Xavier Peron (Institut Civitas)

ANGERS : Samedi 16 janvier 2016 à 20h30
Salle Daviers - 5, boulevard Daviers à Angers
Parking de la Rochefoucauld à proximité

 
A lire et à offrir : le "De Regno" (saint Thomas d'Aquin)
Écrit par Civitas   
17-12-2015

de-regno.jpg

Loin de s’en tenir à une théologie toute spéculative et abstraite, saint Thomas d’Aquin manifeste, dans le De Regno, une pensée politique étonnamment concrète, aux multiples incidences pratiques. La réédition de cet ouvrage — depuis longtemps épuisé — était vivement attendue par tous ceux qui s’intéressent à la doctrine politique et sociale de l’Église et aux principes théologiques de la Chrétienté.

Cette traduction est accompagnée de nombreuses notes et annexes qui ont pour but d’expliquer et de compléter le De Regno à partir des autres œuvres du Docteur Angélique, et de confronter la pensée de saint Thomas aux systèmes et aux problèmes du monde actuel. Ces pages supplémentaires faciliteront la compréhension du texte et aideront le lecteur à assimiler des notions qui ne lui sont peut-être pas toujours familières.

 
Immigration - Discours d'Alain Escada au Parlement Européen
Écrit par Civitas   
15-12-2015
 
Révolution et Contre-révolution; les leçons de l'Histoire
Écrit par Civitas   
03-12-2015

contre-revolution,revolution,vendée,carlisme,cristeros

 

Les épopées contre-révolutionnaires présentées dans ce numéro de la revue Civitas sont notre passé.

Elles doivent nous inspirer dans les combats contre-révolutionnaires d’aujourd’hui. Car nos combats contre la destruction de la famille, la dénaturation du mariage, la déchristianisation de notre société, le déracinement, le travail de sape de notre patrie, l’invasion migratoire, le mondialisme,...  doivent être menés dans l’esprit et selon les principes contre-révolutionnaires.

Mgr de Ségur a donné quelques conseils « pour combattre le bon combat et conserver la foi ». S’adressant aux vrais catholiques, il leur dit : « Par la prière, par les saintes œuvres, par l’action et par la parole, par la polémique, par tous les moyens légitimes d’influence, chacun d’eux s’efforce de repousser l’ennemi et de faire triompher la bonne cause. »

Bien sûr, le combat contre-révolutionnaire n’est pas consensuel. Combien ne voyons-nous pas autour de nous de prétendus « amis » qui croient admirer croisés, chouans et cristeros, mais qui répugnent à envisager de mener les combats actuels avec la même abnégation, la même force, la même fermeté, la même intransigeance et surtout la même foi catholique publiquement assumée et revendiquée ?

Les luttes entre la Contre-révolution et la Révolution sont souvent cachées mais éclatent non moins souvent au grand jour, dans une succession d'événements apocalyptiques où la grandeur et le courage le disputent à l'horreur et à la lâcheté.

Il s'agit en ces pages d'exercer autant un devoir de mémoire, que de discerner des leçons pour le présent et l'avenir :

Leçons négatives d'une part : ces épopées ont été l'occasion d'erreurs parfois gravissimes. Le but n'est pas tant de le rappeler que d'amener le lecteur à percevoir combien – dans le contexte actuel de déchristianisation avancée et de haine entretenue contre les catholiques (la Révolution ne dépose jamais les armes...) – des erreurs a priori beaucoup moins graves pourraient être néanmoins rapidement fatales.

Leçons positives d'autre part : nous ne serions pas de Dieu si nous limitions notre propos aux trahisons, bassesses et autres inconséquences... et ce dossier doit être l'occasion de méditer des pages d'héroïsme, de grandeur et de sacrifices écrites par des catholiques de tous les temps et de toutes les latitudes, fidèles à leur Dieu et à leur patrie.

Le premier article sur le génocide vendéen, écrit par Sylvain des Rochettes, montrera d’abord  – sur base des travaux de Reynald Secher – jusqu’où peut aller l’horreur révolutionnaire, dans un pays que l’on pensait alors à la pointe de civilisation. Il faut s’en souvenir et en tirer pour demain toutes les conséquences.

Michel Fromentoux présentera ensuite la résistance ardéchoise pendant la Révolution, moins connue mais tout aussi édifiante que l'épopée vendéenne.

Jean-Louis Picoche nous entraînera au-delà de l'océan pour évoquer l'histoire des Cristeros. Selon Jean-Louis Picoche, l'issue de cette épopée aurait pu être beaucoup plus favorable si certains hommes d'Eglise n'avaient pas montré une ingérence et une naïveté coupables.

Enfin, Miguel Ayuso, juriste et philosophe du droit, brossera un portrait, plus intellectuel qu'événementiel, du carlisme, grand mouvement du légitimisme et du traditionalisme espagnol.

 

Pour commander ce numéro: 7€ + 2.50 de port   Image d’aperçu

ou par chèque bancaire à l'ordre de Civitas, 17 rue des Chasseurs, 95100 Argenteuil

 
Immigration, terrorisme : Alain Escada interroge Roberto Fiore, ancien député européen
Écrit par Civitas   
03-12-2015
 
Civitas accompagne une délégation syrienne au Parlement Européen
Écrit par Civitas   
03-12-2015
 
Mardi 24 novembre à Paris : conférence Pie XI et le Christ-Roi
Écrit par Civitas   
20-11-2015

La prochaine réunion Civitas Paris-IDF se déroulera le mardi 24 novembre à St Nicolas du Chardonnet, salle St Germain à 20h00 

 
Au programme:
 
Conférence de l'abbé Billecocq sur le thème de Pie XI et le Christ Roi.
 

pie xi et le christ roi.jpg

Eglise St Nicolas du Chardonnet, 23 rue des Bernardins 75005 Paris. Métro Maubert-Mutualité Ligne 10. Entrée rue Monge.
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 61 - 90 sur 789

Vos achats en ligne

Revue Civitas

Abonnement d'un an à la revue Civitas (4 numéros)
25€

 


Pour acheter au numéro :

Cliquez ici