Accueil

Faites un don

Chacune de nos activités, chacun de nos engagements a un coût financier qui limite nécessairement nos capacités. Pour nous aider à étendre notre influence, pour multiplier nos actions, nous avons besoin de votre soutien financier (déductible de vos impôts).
Vous ne pouvez nous donner un peu de votre temps ? Donnez-nous un peu de votre argent !

Envoyez un don en cliquant sur le bouton ci-dessous (paiement sécurisé par carte bancaire ou avec un compte Paypal) :

Lettre aux amis de Civitas

Inscrivez-vous à notre lettre d'information électronique






Le défilé Civitas en hommage à Ste Jeanne d'Arc et St Louis
Écrit par Civitas   
12-05-2014

Le reportage de Médias-Presse.Info consacré au défilé Civitas en hommage à Sainte Jeanne d'Arc et Saint Louis :

 

civitas1

 

Ce dimanche avait lieu à Paris le défilé annuel en l'honneur de Sainte Jeanne d'Arc organisé par l'institut Civitas. Une dédicace spéciale était faite à Saint Louis en raison du 800ème anniversaire de sa naissance que nous célébrons cette année.

 
Une invitée de marque était présente en la personne de Farida Belghoul présidente des JRE,  à savoir les Journées de Retrait de l'Ecole, initiative qui consiste à retirer de l'école ses enfants une fois par mois sur un jour fixé à l'avance pour protester contre l'enseignement de la théorie du genre, rebaptisé ABCD de l'égalité, au sein du système éducatif Français.
 
Banderole des JRE Banderole des JRE[/caption]
Alain Escada et Farida Belghoul se trouvaient côte à côte derrière la banderole en tête de cortège en signe de soutien réciproque dans le combat mené pour la défense de la famille et l'intégrité des enfants.
 
Alain Escada et Farida Belghoul Alain Escada et Farida Belghoul[/caption]
Alain Escada a déclaré que :"La France retrouvera la force pour éliminer la décadence morale lorsqu'elle sera en mesure de retrouver ses racines catholiques.", tandis que Farida Belghoul après avoir fait un rappel sur les représailles subies par les familles lors des JRE a remémoré que "Dieu vomissait les tièdes" et a appelé à "mouiller la chemise pour sauver les enfants, que ce salut des enfants sera le salut de l'humanité toute entière, que les croyants doivent jouer le rôle qui est le leur qui est leur mission sacré sur cette terre, et qu'il doivent dans la sphère publique apparaître avec le nom de Dieu dans la bouche pour sauver les garçons et les filles de l'humanité."
 
Le défilé s'est ensuite déroulé dans le calme entre la place St Augustin et la place des Pyramides. Jeanne d'Arc et ses chevaliers ouvraient le cortège suivis de la statue de St Louis. Puis venait un Pipe Band représentant le contingent d'Ecossais engagé aux côté des Français durant la bataille d'Orléans en 1429.
 
Jeanne d'Arc et ses chevaliers Jeanne d'Arc et ses chevaliers
Ecossais Ecossais
Défilé sur la rue de Rivoli Défilé sur la rue de Rivoli
Arrivés sur la place des pyramides, Alain Escada et Farida Belghoul ont déposé conjointement une gerbe de fleur au pied de la statue de Jeanne d'Arc.
 
Dépôt d'une gerbe de fleur devant la statue de Jeanne d'Arc Dépôt d'une gerbe de fleur devant la statue de Jeanne d'Arc
A la fin du défilé le président de l'institut Civitas après avoir apporté son soutien à la prochaine journée de retrait de l'école annoncée pour le lundi 12 mai, a fait un discours.
 
 
 

 

 

 
Catholiques, patriotes et défenseurs de la Famille, défilons ensemble le 11 mai à 14h30
Écrit par Civitas   
08-05-2014

saint-louis.JPGVoici deux ans déjà que François Hollande occupe l’Elysée avec l’exploit d’être encore plus impopulaire que son prédécesseur. Deux ans que nous luttons sans répit contre une politique antifamiliale et antichrétienne dictée par des organismes internationaux et des forces occultes.

Que voyons-nous fort heureusement ? Un pays réel de plus en plus en dissidence face au pays légal qui l’opprime et lui impose un cadre de vie contre-nature. Une résistance qui refuse de se soumettre au scénario orwellien qui se renforce jour après jour pour tenter de faire de nous des nomades sans Foi, sans Famille et sans Patrie.

Dans ce contexte, il est important de prendre le temps d’honorer des modèles deste-jeanne-darc.jpg chefs héroïques et vertueux. C’est ce que nous ferons ensemble le dimanche 11 mai en défilant pour rendre hommage à Saint Louis et Sainte Jeanne d’Arc.

 

Nous vous attendons nombreux à 14h30 place Saint Augustin.

 
Le bel appel de Farida Belghoul (JRE) à défiler avec Civitas le 11 mai
Écrit par Civitas   
07-05-2014

défilé-jeanne-d'arc-2014-affiche-mpi.jpg

Voici le communiqué de Farida Belghoul, porte-parole de la Journée de Retrait de l'Ecole (JRE) :

Sauver la pudeur et l’intégrité des enfants c’est aussi sauver les principes de la France chrétienne. Les JRE et Farida Belghoul seront présents ce dimanche 11 mai dans le défilé en l’honneur de sainte Jeanne d’Arc, avec dédicace à saint Louis, dans les rangs de CIVITAS. Venez nombreux pour bouter la théorie du genre hors de France!

Rendez-vous dimanche 11 mai à 14h30, place Saint Augustin à Paris.

 
Farida Belghoul participera au défile Ste Jeanne d'Arc organisé par Civitas le 11 mai à 14h30
Écrit par Civitas   
05-05-2014

défilé-jeanne-d'arc-2014-affiche-mpi.jpg

Lu sur Médias-Presse.Info :

Farida Belghoul, porte-parole des JRE, a annoncé qu’elle participerait au défilé en hommage à Sainte Jeanne d’Arc et Saint Louis organisé le 11 mai prochain à 14h30 par Civitas et ouvert à tous les patriotes.

Cette annonce témoigne de l’estime réciproque affichée par Farida Belghoul (JRE) et Alain Escada (Civitas) qui s’épaulent mutuellement depuis plusieurs mois dans le combat pour la défense de la Famille.

De son côté, Alain Escada a appelé les familles de France à participer à la prochaine Journée de Retrait de l’Ecole fixée le lundi 12 mai pour réclamer l’interdiction de la théorie du genre à l’école.

Point de départ du défilé à 14h30 place Saint Augustin.

 

(photo : Béatrice Bourges, Farida Belghoul et Alain Escada ensemble à Cologne pour défendre la Famille)béatrice-bourges-farida-belghoul-alain-escada-cologne.jpg

 

 

 

 
Le 12 mai, c'est Journée de Retrait de l'Ecole !
Écrit par Civitas   
05-05-2014

jre-12-mai-mpi.jpg

CIVITAS appelle les familles de France à participer à la Journée de Retrait de l'Ecole pour réclamer l'interdiction de la théorie du genre à l'école.

 

Message vidéo de soutien d'Alain Escada à la JRE à voir ici.

 
Civitas ouvre une antenne en Belgique
Écrit par Civitas   
02-05-2014

Civ-Bel-01 MAI 2014-public-2.jpg

Ce 1er mai à Bruxelles, le public avait répondu nombreux à l'invitation de Civitas

Civ-Bel-01 MAI 2014-public.jpg

Une salle bien remplie

Civ-Bel-01 MAI 2014-adhésions.jpg

Et les premières adhésions sur place !

 
Alain Escada répond aux questions de la JRE
Écrit par CIVITAS   
01-05-2014
 
Civitas à Bruxelles ce 1er mai contre la théorie du genre
Écrit par Civitas   
30-04-2014

Lu sur Médias Presse Info :

FRANCE-THEATRE-RELIGION-DEMO

Jeudi soir, Alain Escada, président de Civitas, fera une conférence à Bruxelles, square Frère-Orban, à deux pas des institutions européennes. La conférence portera sur la théorie du genre. Une conférence comme Escada en fait à travers toute la France. A ceci près qu'elle sera adaptée au public belge et fera également le point sur les développements de la théorie du genre en Belgique.

Le sujet y est d'autant plus d'actualité que, quinze jours plus tard, l'Université Libre de Bruxelles (ULB), organise un colloque international sur le thème : "Habemus Gender ! Déconstruction d'une riposte religieuse". Durant deux jours, les 15 et 16 mai, des partisans de l'idéologie du genre venus de différents pays (parmi lesquels le Français Eric Fassin) vont se succéder à la tribune. "Ce colloque bénéficie du soutien d'institutions politiques belges comme la Fédération Wallonie-Bruxelles, la COCOF ou la ville de Bruxelles", insiste Alain Escada.

alain-escada-plateau-actu-mpi

La conférence de Civitas à Bruxelles le 1er mai viendra donc bien à point pour amorcer une résistance belge à cette idéologie imposée par des organismes internationaux dans le cadre d'un nouvel ordre sexuel mondial.

Alain Escada ne cache pas son ambition de parvenir, à l'issue de cette soirée, à lancer une antenne de Civitas en Belgique. "Je ne m'en occuperai pas personnellement car je suis déjà bien occupé à développer et structurer Civitas sur le territoire français, mais une petite équipe de Belges devrait rapidement se mettre en place. Il est temps de développer des réseaux catholiques à travers toute l'Europe et même au-delà car les problématiques auxquelles nous sommes confrontés sont désormais mondiales. Seul le calendrier varie de pays en pays."

Une antenne belge de Civitas aura-t-elle une utilité plus large que de combattre la théorie du genre ? "Bien entendu !, répond Escada. Comme en France, Civitas aura en Belgique pour mission de faire entendre une voix catholique dans l'espace public et d'installer un esprit de résistance catholique. Les événements récents ont montré que la Belgique en avait un urgent besoin. Regardez comment la loi permettant l'euthanasie des enfants a été votée en Belgique dans la quasi indifférence générale. La résistance à cette loi inique a été quasiment inaudible et invisible. Seuls quelques poignées de Belges ont fait office de "sentinelles" devant les institutions parlementaires. Ce silence des catholiques belges est impardonnable et doit cesser. Ils doivent prendre des responsabilités et assumer leur catholicité sans couardise."

"Où sont les catholiques belges ? Les provocations s'accumulent sans réaction. Un seul exemple : le Jeudi Saint, la télévision (Club RTL en l'occurrence) avait programmée en soirée la diffusion du film blasphématoire "La dernière tentation du Christ "... A-t-on entendu une réaction vigoureuse ? Non, aucune! Quelle autre confession religieuse serait l'objet de telles humiliations de la part d'un grand groupe de télévisions ? Aucune ! "

 

(conférence à Bruxelles : 1er mai à 19h20, salle St Joseph, square Frère Orban)

Annonce conf Gender Bruxelles

 

 
Robert Namias, le menteur d'Europe 1
Écrit par CIVITAS   
28-04-2014

Robert-Namias.jpg

Lu sur Médias Presse Info :

Comme l’a signalé Médias Presse Info, le président de Civitas, Alain Escada, était opposé au journaliste Robert Namias vendredi dernier lors du “grand face à face” diffusé en direct sur les antennes d’Europe 1 et consacré notamment à l’antichristianisme en France, réalité niée par Robert Namias.

A cette occasion, Alain Escada avait rappelé que la très grande majorité des profanations commises en France le sont contre des lieux de culte et des cimetières chrétiens. Malgré toute l’insistance du président de Civitas à ce sujet, Robert Namias a martelé que cette affirmation était fausse et que ce sont les cimetières et les lieux de culte juifs qui seraient les plus profanés en France.

 

Alors qu’en est-il ? Qui avait raison ?

Il n’y a pas le moindre doute, c’est Alain Escada qui disait vrai. Robert Namias a sciemment menti aux auditeurs d’Europe 1.

Pour le vérifier, il suffit de lire le rapport parlementaire au sujet des profanations commises en France. Robert Namias pourra prétendre qu’il n’en a pas eu connaissance. Mais le résultat de ce rapport a été publié par des médias aussi variés que Le Monde ou Le Figaro.

Que nous apprend ce rapport parlementaire ?

Il compare les chiffres de 2008, 2009, 2010 et des dix premiers mois de 2011. Première constatation : les profanations de lieux de culte et de cimetières sont un phénomène en hausse. Deuxième constatation, chaque année, ce sont bien les lieux de culte et les cimetières chrétiens qui sont très majoritairement la cible de ces profanations.

Année 2008 – profanations recensées en France : 129 lieux de culte chrétiens, 12 israélites, 12 musulmans; 146 cimetières chrétiens, 3 israélites, 2 musulmans.

Année 2009 – profanations recensées en France : 209 lieux de culte chrétiens, 52 israélites, 15 musulmans; 181 cimetières chrétiens, 14 israélites, 3 musulmans.

Année 2010 – profanations recensées en France : 308 lieux de culte chrétiens, 30 israélites, 50 musulmans; 214 cimetières chrétiens, 12 israélites, 7 musulmans.

1er janvier au 31 octobre 2011 – profanations recensées en France : 263 lieux de culte chrétiens, 30 israélites, 35 musulmans; 171 cimetières chrétiens, 4 israélites, 6 musulmans.

Et depuis 2011 ? Plus moyen d’obtenir des chiffres officiels de l’Etat. Mais tous les observateurs sérieux qui s’intéressent au sujet vous le confirmeront : les proportions n’ont guère changé et les lieux de culte et cimetières chrétiens sont toujours en tête des profanations. On peut même ajouter que l’on compte bien plus de prêtres agressés que de rabbins ou d’imams.

Par contre, cherchez les déclarations solennelles des hautes autorités politiques au sujet des profanations. Ou comparez l’espace médiatique consacré aux profanations commises en France. Dans les deux cas, vous constaterez vite que nous sommes loin d’un traitement proportionnel à la réalité des profanations commises en France… Pour Robert Namias et ses collègues, l’indignation est très sélective !

 
Europe 1 - Alain Escada vs Robert Namias sur l'antichristianisme en France
Écrit par CIVITAS   
26-04-2014

alain-europe1.png

Débat: La France a-t-elle un problème avec ses catholiques?

La version complète:

  

Un extrait:


La France a-t-elle un problème avec ses... par Europe1fr
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 61 - 90 sur 575

Vos achats en ligne

Revue Civitas

Abonnement d'un an à la revue Civitas (4 numéros)
25€

 


Pour acheter au numéro :

Cliquez ici