Accueil

Faites un don

Chacune de nos activités, chacun de nos engagements a un coût financier qui limite nécessairement nos capacités. Pour nous aider à étendre notre influence, pour multiplier nos actions, nous avons besoin de votre soutien financier (déductible de vos impôts).
Vous ne pouvez nous donner un peu de votre temps ? Donnez-nous un peu de votre argent !

Envoyez un don en cliquant sur le bouton ci-dessous (paiement sécurisé par carte bancaire ou avec un compte Paypal) :

Lettre aux amis de Civitas

Inscrivez-vous à notre lettre d'information électronique






Ni ballons, ni flonflons : prières et sainte colère !
Écrit par CIVITAS   
11-03-2013

non au mariage gay,non à l'adoption d'enfants par des duos homosexuels,non au mariage homosexuel,frigide barjot,24 mars,manif pour tous,sénat,4 avril,civitas,alain escada

non au mariage gay,non à l'adoption d'enfants par des duos homosexuels,non au mariage homosexuel,frigide barjot,24 mars,manif pour tous,sénat,4 avril,civitas,alain escadaNi ballons, ni flonflons; prières et sainte colère !

 

CIVITAS appelle tous les défenseurs de la Famille à se rassembler devant le Sénat à partir du jeudi 4 avril. Nous nous rassemblerons dès 19h à cette date où le Sénat se saisira en séance plénière du projet de loi Taubira dénaturant le mariage et la parenté. Avec détermination et persévérance, nous y reviendrons plusieurs jours de suite.

 

Le samedi 6 avril fera office de rendez-vous national dès 15h.

 
J'entends déjà certaines réactions. Cela signifie donc que vous ne participerez pas à la manifestation du 24 mars, m'interrogeront immédiatement quelques lecteurs. En effet, et malgré le fait que, de bonne foi, des amis s'y rendront. Et, de grâce, avant de conclure, prenez la peine de lire ce qui suit jusqu'au bout.
 
La stratégie rose bonbon est une fumisterie
Quand on prend la tête d'une bataille, il faut susciter l'enthousiasme mais il ne faut pas tromper la confiance de ceux qui vous suivent.
 
On nous disait précédemment, à propos de la saisine du CESE, que cela allait bloquer le projet de loi Taubira pendant un an ou deux. C'était faux. Et malgré l'exploit, il faut le reconnaître, de rassembler environ 700.000 signatures, il fallut bien se résoudre à entendre ce que les plus avisés savaient, à savoir que le CESE n'avait aucun pouvoir suspensif et qu'il dépendait directement de Matignon.
 
On nous dit maintenant, citant pour l'occasion François Mitterrand, que lorsqu'il y a un million de personnes dans la rue, c'est le gouvernement qui vacille. Mais les mêmes n'ont pourtant cessé de nous répéter qu'ils étaient plus d'un million le 13 janvier dernier sur le Champs de Mars... et rien n'a vacillé.
 
Souvenez-vous des journaux télévisés du soir du 13 janvier, de ces images grotesques de grands-parents gesticulant sur l'air du gangnam style, tube musical mondial d'une société peu exigeante. Et c'est ainsi que vous voulez faire trembler un gouvernement ?
 
Le Général Dary, dressant le bilan de cette manifestation "pour tous" du 13 janvier devant quelques journalistes, déclara que la collecte avait permis de rassembler environ 600.000 euros. Quant au Maire du Chesnay, s'adressant au micro d'une journaliste de Canal + au milieu de la salle municipale servant au dépouillement des formulaires de pétition destinés au CESE, il montra une caisse dans laquelle s'accumulaient les chèques. Selon lui, les dons récoltés tournaient entre 800.000 et un million d'euros ! Mais pour en faire quoi ? Pour payer la tribune de rock star sur laquelle est apparue Barjot le 13 janvier sous une pluie de paillettes, musique hoolywoodienne à l'appui ?
 
On nous parle de soulever le pays réel. En dansant et en agitant des drapeaux roses derrière des jeunes filles fagotées en Marianne ?
Ouvrez les yeux, il n'y aura pas de "printemps français" avec de telles méthodes, il n'y aura qu'illusions et bonne conscience à bon marché.
 
Sans chef, on navigue au gré du vent
Or, la "manif pour tous" a-t-elle un chef ? Barjot ? Celle qui se proclamait "attachée de presse de Jésus" et qui, éternelle adepte de l'équivoque, se réjouissait dans L'Express (11.02.2013) à l'idée que "Benoît XVI restera comme le pape qui a accepté la capote et accueilli l'homosexualité". Celle qui, en toutes circonstances, entretient la confusion avec un discours "gay friendly" ?
"Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu'ils en chérissent les causes", nous avertissait Bossuet.
 
Occuper les Champs-Elysées le 24 mars ?
Est-ce une idée qui tient la route à partir du moment où elle est rendue publique quinze jours avant ? Voudrait-on faire interdire cette manifestation qu'on ne s'y prendrait pas autrement. En faisant naître de nouveaux collectifs comme Banlieues de France et en appelant ces banlieues à venir occuper les Champs-Elysées; en laissant d'autre part une multitude d'inconscients s'épancher longuement sur blogs, forums de discussion et réseaux sociaux à propos d'une version fantasmée d'un nouveau "6 février", vous pouvez avoir la certitude d'atteindre un objectif : allumer tous les voyants rouges du Ministère de l'Intérieur.
Alors, coup de bluff d'une opposition factice qui martèle aussitôt être "pacifiste", "légaliste et républicaine" ? Vous ne pensez tout de même pas que la droite molle et ses élus vont se dresser contre la gendarmerie pour occuper de force l'avenue qui incarne le commerce de luxe de la capitale ?
 
Propagande fourre-tout et grand écart
Avez-vous vu les nouvelles affichettes soixante-huitardes de la "manif pour tous" ? Et les nouveaux slogans ? Un vrai fourre-tout décliné autour de la liberté, de l'égalité et de la fraternité, dans le plus pur esprit de laïcité républicaine ! Envisager de faire du 24 mars un rassemblement des mécontents n'est pas en soi absurde, mais il fallait alors en faire clairement un jour anti-Hollande. Et encore faudrait-il afficher le modèle qu'on veut y substituer. Car il y a une grande différence entre une démarche anarchiste et la démarche contre-révolutionnaire.
 
Assumer ce que nous sommes !
Relisez ce que le socialiste Jaurès écrivait dans son journal à l'issue d'un débat à la Chambre et au Sénat. Ce constat n'a, hélas, pas pris une ride. "Nos adversaires ont-ils opposés doctrine à doctrine, idéal à idéal ? Ont-ils eu le courage de dresser contre la pensée de la Révolution, l'entière pensée catholique, de réclamer pour le Dieu de la révélation chrétienne, le droit non seulement d'inspirer et de guider la société spirituelle, mais de façonner la société civile ? Non, ils se sont dérobés, ils ont chicané sur des détails d'organisation. Ils n'ont pas affirmé nettement le principe même qui est comme l'âme de l'Eglise." 
CIVITAS appelle les défenseurs de la Famille à choisir la seule stratégie qui peut gagner, celle de la vérité assumée. 
 

Ni ballons, ni flonflons; prières et sainte colère !

 

CIVITAS appelle tous les défenseurs de la Famille à se rassembler devant le Sénat à partir du jeudi 4 avril. Nous nous rassemblerons place Pierre Dux à partir de 19h à cette date où le Sénat se saisira en séance plénière du projet de loi Taubira dénaturant le mariage et la parenté. Avec détermination et persévérance, nous y reviendrons plusieurs jours de suite.

 

Le samedi 6 avril fera office de rendez-vous national dès 15h, place Paul Claudel.

 
Alain Escada,
président de CIVITAS
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Réservez également déjà vos places pour le Congrès de la France catholique qui se tiendra les 27 et 28 avril à Paris et qui abordera tous les problèmes qui intéressent l'organisation de la Cité et de la société familiale et professionnelle. Alors que notre société subit avec une violence croissante le choc des forces de la subversion, il est temps de nous organiser pour la suite. Résister, riposter, reconstruire, voilà ce que nous voulons, et nous le voulons de façon franchement catholique et sans compromission !
 
Devant le Sénat à partir du 4 avril avec Civitas
Écrit par CIVITAS   
07-03-2013

NON au "mariage" homosexuel ! A partir du 4 avril, tous devant le Sénat

famillec'estsacré.jpegNi ballons, ni flonflons;

prières et sainte colère !

 

CIVITAS appelle tous les défenseurs de la Famille à se rassembler devant le Sénat à partir du jeudi 4 avril. Nous nous rassemblerons à partir de 19h à cette date où le Sénat se saisira en séance plénière du projet de loi Taubira dénaturant le mariage et la parenté. Avec détermination et persévérance, nous y reviendrons plusieurs jours de suite.

 

Le samedi 6 avril fera office de rendez-vous national dès 15h.

 

Toutes les informations suivront bientôt.

 
Savoir communiquer pour convaincre - session FJC les 23 et 24 mars à Paris
Écrit par CIVITAS   
06-03-2013

Savoir communiquer pour convaincre : formation France Jeunesse Civitas les 23 et 24 mars à Paris

we23 et 24 03 13.jpg

Les 23 et 24 mars prochains, France Jeunesse Civitas propose un week-end militant dont l'intitulé est "Savoir communiquer pour convaincre".
Il ne suffit pas d'avoir de bonnes idées, encore faut-il savoir les exprimer et les propager.
Le samedi, dès 9h, les participants recevront une formation en des domaines aussi variés que :
- la rédaction et la présentation d'un dossier de presse
- la rédaction et la présentation d'un tract
- les relations publiques
- l'interview
- les nouvelles techniques d'information et de communication
- l'utilisation efficace d'internet et des réseaux sociaux
- le montage d'un clip-vidéo
Cette formation sera adaptée à différents niveaux. Ambiance militante et camaraderie.
Dimanche des Rameaux. Office religieux suivi d'applications pratiques et directes des enseignements reçus la veille.
Places limitées. Ne tardez pas à vous inscrire. L'inscription préalable est obligatoire auprès de notre secrétariat ( 01.34.11.16.94 - secretariat@civitas-institut.com )
Frais de participation : 20 euros pour les membres en ordre de cotisation - 25 euros pour les autres (comprend le déjeuner le samedi et le dimanche ainsi que le goûter).
En cas de besoin de logement, le signaler lors de l'inscription.
 
Quand médias et artistes faisaient la promo de la pédophilie
Écrit par CIVITAS   
06-03-2013

Hier, c'était la promotion de la pédophilie...

ae-portraitmanif.jpg" (...) A lire les journaux, écouter la radio, regarder la télévision, il y a de quoi avoir l'impression que les jeux sont déjà faits. Avec une quasi unanimité déconcertante, ils s'entendent à vous présenter ces sujets comme une évolution inéluctable de la société. Il ne s'agit pas de vous informer mais de vous formater.
 
Dès lors, est-il bien raisonnable de résister à ce rouleau compresseur ? La réponse est oui, bien évidemment. Ce n'est pas parce que de nombreux médias sont favorables au "mariage" homosexuel qu'il faut abandonner ses convictions et rejoindre le troupeau des moutons qui ont abandonné tout sens critique.
 
La meilleure preuve ? Au lendemain des troubles de mai 68, certains journaux faisaient ouvertement la promotion de la pédophilie. Oui, vous avez bien lu ! Avec un culot incroyable, des médias français, des écrivains, des politiques, des gens du spectacle, célèbres, ont été les complices de la promotion de la pédophilie. Déjà, l'air du temps, le progrès, la liberté sexuelle...
 
Si la société avait à l'époque cédé à de tels plaidoyers, la pédophilie serait aujourd'hui légale et banale..."
 
Alain Escada,
président de CIVITAS
 
Extrait de son livre intitulé Mariage homosexuel, homoparentalité, etc - Décryptage d'une révolution sexuelle
(préface par le Professeur Claude Rousseau, Maître de conférence à la Sorbonne, Professeur à l'Ecole des Hautes Etudes Politiques et Internationales)
 
A lire absolument !
 
 
FEMEN voleuses d'or à Notre-Dame de Paris
Écrit par CIVITAS   
06-03-2013

Le film de propagande de Caroline Fourest fait un flop... et oublie de dire que les FEMEN sont aussi des voleuses

fourest-femen-poinglevé.jpgCaroline Fourest ?
"Une serial-menteuse"
(Pascal Boniface, directeur de l'Institut de relations internationales et stratégiques)

L'émission de propagande réalisée par "l'essayiste lesbienne" (dixit Têtu) en faveur de la milice antichrétienne FEMEN, diffusée hier soir, n'a rassemblé que 7,3% de l'audimat, une audience décevante pour France 2 selon le site de Jean-Marc Morandini consacré à l'actualité de la télévision.

Merci aux très nombreuses personnes qui ont très rapidement réagi à notre appel et ont fait savoir leur mécontentement auprès de France Télévisions d'avoir diffusé un film "empathique" et "militant" banalisant la haine du christianisme propagée par cette milice violente qu'est FEMEN.

Ce que l'émission de Caroline Fourest n'a pas dit aux téléspectateurs, c'est que les FEMEN sont aussi des voleuses. Sur Europe 1 Inna et Sacha Shevtchenko, deux militantes des Femen, ont avoué mardi avoir "emporté un petit bout d’or" lors de leur action à Notre-Dame-de-Paris le 13 février dernier. "Nous avons empoché et emporté un petit bout d’or (...) pendant cette action", affirment les deux furies qui définissent leur mouvement comme "anti-religieux".
 
L'antichristianisme des Femen et de Fourest, ça suffit !
Écrit par CIVITAS   
05-03-2013

France Télévisions se moque des chrétiens

Voici une photo trouvée (et retirée depuis quelques heures) sur la page Facebook de l'émission "Nos seins, nos armes", film "militant" en "empathie" avec la milice FEMEN connue pour sa haine antichrétienne et sa violence, que France 2 prévoit de diffuser ce soir.

femen-croixbrisée.png

Et voici l'affligeante réponse envoyée par France Télévisions aux personnes qui se sont plaignent du reportage de propagande en faveur des FEMEN qui sera diffusé ce soir :

"Nous avons bien reçu votre message, dans lequel vous exprimez votre mécontentement à propos du documentaire "Nos seins, nos armes!" qui sera diffusé ce soir à 22H45 sur France 2. Nous pouvons entendre votre opinion que nous relayons auprès de la direction des documentaires de France 2.

Nous tenons à vous informer que le médiateur a pour mission de se faire l'interprète de vos remarques sur le contenu éditorial des émissions, une fois qu'elles ont été diffusées, auprès des personnes qui les conçoivent, les programment et en assument la responsabilité éditoriale.

Nous souhaitons toutefois vous indiquer que ce programme, entre autres, est diffusé dans le cadre d'une thématique "En avant toutes". En effet, le 8 mars la Journée internationale de la femme est l'occasion pour le service public de consacrer une semaine entière, à partir du 2 mars, à une programmation permettant de rendre compte de la condition  et de la place des femmes aujourd'hui.

Ce documentaire s'inscrit donc dans la "nuit Infrarouge XXL, Elles livrent bataille" dans laquelle plusieurs films seront diffusés, en lien avec la libération des femmes.

Nous vous remercions d'avoir pris la peine de nous faire part de votre sentiment"

Mener, seins nus, des agressions, ce serait donc participer à la libération de la femme... Si nos lectrices pouvaient réagir auprès du "médiateur" de France Télévisions : assistant.mediaprog@francetv.fr

CIVITAS appelle les chrétiens à se faire respecter et à exiger immédiatement auprès de la Direction de France 2 la déprogrammation de ce film banalisant la haine antichrétienne.

Par téléphone, par mail, par fax, organisons le siège de France 2 ! (avec politesse mais fermeté)

Pour envoyer un courrier électronique : http://www.francetelevisions.fr/contact/ecrire.php#

Pour téléphoner : 01.56.22.60.00

 
France 2 fait la promotion de l'antichristianisme des FEMEN
Écrit par CIVITAS   
04-03-2013

Le PDG de France Télévision aux petits soins avec les FEMEN antichrétiennes

Alors que France 2 se prépare à diffuser ce mardi soir un film documentaire "militant" en faveur du mouvement FEMEN connu pour sa haine antichrétienne et ses actions violentes, voici une photo significative : Rémy Pflimlin, PDG de France Télévision, prenant la pose avec Caroline Fourest, "essayiste lesbienne", ainsi qu'avec la meneuse de cette milice cathophobe.

femen-fourest-pflimlin.jpg

femen-cartedepresse.jpgLa même furie antichrétienne disposait d'une carte de presse pour mener son action à Milan contre Silvio Berlusconi.

Ne laissons pas faire ! Nous avons jusque ce mardi soir pour mettre France Télévision sous pression et réclamer la déprogrammation de cette émission de propagande en faveur des FEMEN !

CIVITAS appelle les chrétiens à se faire respecter et à exiger immédiatement auprès de la Direction de France 2 la déprogrammation de ce film banalisant la haine antichrétienne.

Par téléphone, par mail, par fax, organisons le siège de France 2 ! (avec politesse mais fermeté)

Pour envoyer un courrier électronique : http://www.francetelevisions.fr/contact/ecrire.php#

Pour téléphoner : 01.56.22.60.00

 
Ecrivez / téléphonez à France 2
Écrit par CIVITAS   
04-03-2013

Propagande FEMEN et homosexualiste mardi soir sur France 2  Réagissons !

nonàchristianophobie.jpegMardi soir, à 22h45, France 2 diffusera "Nos seins, nos armes", un film que Télérama présente comme "militant" et "clairement en empathie" avec la milice cathophobe FEMEN. Rien d'étonnant puisque ce film est écrit et réalisé par Caroline Fourest, "essayiste lesbienne" (dixit Têtu, le magazine homosexualiste du milliardaire Pierre Bergé) qui présidait autrefois le Centre Gay et Lesbien de Paris.

Voilà qui témoigne une fois de plus de cette collusion entre FEMEN et les médias. Comment est-il possible qu'une des principales chaînes françaises de télévision se livre à un tel parti pris en faveur de ce mouvement FEMEN dont la violence et la haine antichrétienne sont l'apanage ?

Imaginerait-on un seul instant France 2 se permettre de diffuser une émission en pleine empathie avec un mouvement ouvertement haineux à l'égard de l'islam ou du judaïsme ? Le tollé serait d'une telle vigueur que la déprogrammation ne ferait aucun doute.

CIVITAS appelle les chrétiens à se faire respecter et à exiger immédiatement auprès de la Direction de France 2 la déprogrammation de ce film banalisant la haine antichrétienne.

Par téléphone, par mail, par fax, organisons le siège de France 2 ! (avec politesse mais fermeté)

Pour envoyer un courrier électronique : http://www.francetelevisions.fr/contact/ecrire.php#

Pour téléphoner : 01.56.22.60.00
 
L'antichristianisme à tous les coins de rue, cela suffit !
Écrit par CIVITAS   
27-02-2013

Assez d'antichristianisme ! Ne laissons plus passer !

captureshoking.jpgLier une image de crucifix, le nom d’organisateurs (Père Roman, DJ Père MattG et Père Djoche Lopez) parodiant l’Eglise catholique, dans le cadre d’une soirée "shocking" et dans un lieu ou sexe, perversion et pornographie sont de mises ne peut passer inaperçu et doit être dénoncé!

Le curé de Hyères a tout de suite réagit via Var Matin:
.
Si vous souhaitez réagir à votre tour, vous pouvez commenter l’article sur le site de Var Matin
..
..
Vous pouvez aussi et surtout faire preuve de votre indignation:
- AUPRES DES ORGANISATEURS:
LE PINK - 85, Avenue de l’Arrogante - 83400 Hyères
06.50.50.31.77
Le patron serait un certain Fabien Ferrara
.
nonàchristianophobie.jpeg- AUPRES DE LA MAIRIE DE HYERES LES PALMIERS, chargée des troubles à l’ordre public et qui a un pouvoir d’action
Téléphone: 04.94.00.78.78 – Monsieur le Maire Jacques POLITI: contact@jacquespoliti.fr
.
Pour que cette action soit utile, il faut bien argumenter et garder la courtoisie qui s’impose.

 


 
Des cartes de presse pour les furies de la milice cathophobe FEMEN
Écrit par CIVITAS   
25-02-2013

Cartes de presse pour la milice antichrétienne FEMEN ?

Hier, dimanche, la milice antichrétienne Femen avait envoyé trois de ses furies en Italie. Pas à Rome pour perturber l'Angelus prononcé par Benoît XVI, cela avait déjà été fait le 13 janvier dernier. Cette fois, elles intervenaient à Milan, au moment où Silvio Berlusconi se présentait à son bureau de vote.

Ci-dessous, les cartes de presse qui leur ont permis d'attendre Berlusconi au milieu des journalistes. Voilà qui pose une fois de plus la question de la collusion entre les FEMEN et certains journalistes aux accents très militants.

Quand le ministre de l'Intérieur va-t-il enfin sévir contre ce mouvement FEMEN connu pour une longue liste de délits et une pathologie antireligieuse inquiétante ?

femen-cartedepresse.jpg

femen-cartedepresse2.jpg

femen-berlusconi.jpg

femen-berlusconi-2.jpg

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 271 - 300 sur 552

Vos achats en ligne

Revue Civitas

Abonnement d'un an à la revue Civitas (4 numéros)
25€

 


Pour acheter au numéro :

Cliquez ici