Accueil

Faites un don

Chacune de nos activités, chacun de nos engagements a un coût financier qui limite nécessairement nos capacités. Pour nous aider à étendre notre influence, pour multiplier nos actions, nous avons besoin de votre soutien financier (déductible de vos impôts).
Vous ne pouvez nous donner un peu de votre temps ? Donnez-nous un peu de votre argent !

Envoyez un don en cliquant sur le bouton ci-dessous (paiement sécurisé par carte bancaire ou avec un compte Paypal) :

Lettre aux amis de Civitas

Inscrivez-vous à notre lettre d'information électronique






C'est une véritable révolution sexuelle qu'ils veulent nous imposer
Écrit par CIVITAS   
15-04-2013
 
Le pays réel fait face à la dictature socialiste !
Écrit par CIVITAS   
15-04-2013
Que retenir de la façon dont le Sénat a voté majoritairement en faveur du projet de loi Taubira ? D'abord, bien sûr, ce constat d'autisme, d'aveuglement et de surdité dont témoignent à tous les étages du pouvoir les politiciens de gauche alors même que la colère ne cesse de gronder à travers tout le territoire. Mais il est aussi nécessaire de pointer du doigt l'attitude de l'UMP et de l'UDI durant ce débat. J'ai pu assister, du balcon du Sénat, aux débats et aux votes de jeudi après-midi. Sur les bancs de l'UMP et de l'UDI ne siégeaient que... 24 sénateurs. Toutes les interventions relevaient d'une mollesse convenue. Aucun sénateur de gauche ne prêtait la moindre attention aux interventions des sénateurs de droite. Et aucun sénateur de droite ou du centre ne s'en offusquait. Tout cela se déroulait dans une ambiance distraite, entre lectures de magazines et journaux, conversations nonchalantes avec l'un ou l'autre collègue et utilisation frénétique de l'indispensable smartphone. Le parlementarisme s'affichait ainsi sans honte dans sa plus caricaturale médiocrité alors que l'on y traitait un point aussi essentiel que le concept de famille, socle de base de la société.
 
N'ayons aucune illusion concernant cette mascarade qui met en scène un faux débat gauche-droite : la veulerie s'étend hélas à l'essentiel de la classe politique. Et il faudra conserver à l'esprit de sanctionner tous les élus de droite et du centre qui se seront montrés complices de cette loi infâme portée par les élus de gauche.
 
Mais il faut surtout, durant les prochains jours et les prochaines semaines, démontrer une ferme volonté et une sainte colère. Le régime imagine qu'en accélérant la procédure il va obtenir que les défenseurs de la famille se découragent, se résignent et se démobilisent. Ce sera tout l'inverse et il faut le prouver jour après jour. CIVITAS encourage vivement ce mouvement de colère populaire et national qui accueille sous les huées chaque déplacement de ministre. C'est un bras de fer qui s'est entamé. Le pays réel doit le gagner. En réduisant le pays légal à vivre reclus durant les prochaines semaines.
 
Résistance et désobéissance à un projet qui, même s'il était demain inscrit dans le code civil, n'en resterait pas moins illégitime parce que contraire au bien commun et à la loi naturelle. Ce gouvernement de plus en plus fragilisé, embourbé dans les scandales, doit être confronté à une fronde qui le dépasse et le submerge.
 
Vendredi soir, devant le Sénat, nous avons vu de près, une fois de plus, que ce régime a pris la forme d'une dictature socialiste et cherche à transformer les forces de l'ordre en police politique. Mais la détermination de la foule n'a pas faibli, même lorsqu'à diverses reprises les gaz lacrymogènes et les matraques ont été utilisés. J'ai eu le privilège de faire partie, aux côtés d'un prêtre, des 32 personnes interpelées ce soir-là sans aucune raison valable. Et j'ai eu la joie de voir que pas une de ces trente-deux personnes n'était intimidée. Chants, slogans et prières ont rythmé la durée de cette interpellation. Et chacun en est reparti bien décidé à continuer la bataille au service du Bien.
Chaque jour, il en est désormais ainsi. Manuel Valls assistait dimanche soir à un concert à Paris et il fallut trente cars de CRS et gendarmes pour accompagner sa sortie conspuée. Plus un jour ne passe sans que des interpellations de défenseurs de la famille soient signalées dans l'une ou l'autre ville de France. Porter un drapeau français dans les Jardins du Luxembourg vaut une interpellation immédiate par des gendarmes aux ordres d'un régime qui préférerait sans doute voir le drapeau arc-en-ciel du lobby homosexuel flotter sur ses institutions. Mais aucune de ces tentatives d'intimidation ne parvient à affecter le moral des militants de la vraie France. 
Une belle jeunesse est dressée et ne lâchera rien. Cela a commencé un printemps français. Cela durera plus qu'une saison !
 
Alain Escada,
président de CIVITAS
 
Les "irréductibles de Civitas" et le Printemps Français dans les JT du week-end.
Écrit par CIVITAS   
14-04-2013
 
Chronique et illustrations d'une nuit de vrai "Printemps Français".
Écrit par CIVITAS   
13-04-2013

Vers 22H hier soir, après notre manifestation rue de Tournon, France Jeunesse Civitas et son président Alain Escada se sont rendus à une autre manifestation place Edmond Rostand aux abords du Sénat pour tenter de donner à ce rassemblement une allure de vrai Printemps Français et renforcer un durcissement de ton que les circonstances exigent.

Mission remplie !

Bientôt, c'est autour de nos drapeaux français (avec le Sacré Coeur) qu'une foule d'environ 3000 personnes s'est rassemblée en reprenant notre cri de ralliement:

"France Jeunesse Chrétienté ! "

Civitas, printemps français, loi taubira

Cette France jeune et réelle a ainsi pu exprimer son opposition au projet de loi Taubira, à l'aveuglement et à l'autisme du gouvernement socialiste et du président de la république.

" Hollande, Taubira démission! "

Photo0530.jpg

Alain Escada était au premier rang des manifestants. 

Civitas, printemps français, loi taubira

 La foule faisait paisiblement face aux forces de l'ordre. 

N'ayant pour seules armes que ses chants et ses slogans.

Civitas, printemps français, loi taubira

Se sentant certainement gravement menacés par les chants et slogans de ces jeunes manifestants qui ne faisaient que crier paisiblement leur opposition à ce projet de loi inique et leur attachement à la famille, les forces de l'ordre se sont mises à faire usage de gaz, sans parcimonie !

Civitas, printemps français, loi taubira

Après un gazage, la solution pour se rétablir: le citron !

Civitas, printemps français, loi taubira

Les producteurs français de citron ont de beaux jours devant eux. 

Civitas, printemps français, loi taubira

Des jeunes faisant face aux camions des forces de l'ordre.

civitas, printemps français, manifestation devant le sénat, loi taubira,

Un cliché qui rapelle "Tiananmen" "Prague" ou "Budapest" !

Civitas, printemps français, loi taubira

Alain Escada dans le car des  forces de l'ordre.

Après s'être fait encercler dans la cohue par les forces de l'ordre, certains d'entre nous dont Alain Escada et un prêtre, ont été interpellés et conduits dans un commissariat du nord de Paris pour un contrôle d'identité.

Dans le car de police qui nous emmenait, puis au commissariat, l'ambiance était excellente!

Chants, slogans et chapelet chanté nous ont permis de ne pas voir le temps passer!

Le vrai Printemps Français est en marche!

On ne lâche rien!

 
En direct de la Manifestation devant le Sénat ce soir vendredi 12 avril
Écrit par CIVITAS   
12-04-2013

Ce soir encore, manifestation devant le Sénat, rue de Tournon.

Prière et sainte colère contre la loi Taubira.

La manifestation se termine maintenant sur le chant du Christus Vincit !

Le combat continue, dans les prochains jours nous vous tiendrons informé des actions à venir !

 

civitas,manifestation devant le sénat,loi taubira,printemps français

La nuit tombe sur le Sénat mais nous sommes toujours là ! 

civitas,manifestation devant le sénat,loi taubira,printemps français 

civitas,manifestation devant le sénat,loi taubira,printemps français 

Civitas, printemps français, loi taubira

Pour l'instant environ 150 personnes prient et manifestent devant le Sénat contre ce projet de loi inique.

Civitas, printemps français, loi taubira

Discours d'Alain Escada:  

"le combat ne s'arrête pas là, dans les prochains jours nous vous tiendrons informé des actions à venir".

Civitas, printemps français, loi taubira

La jeunesse est là !

Civitas, printemps français, loi taubira

N'oubliez pas que vous pouvez nous envoyer votre message de soutien par SMS.

 

Envoyez: "Civitas" + "votre message" au 71001 (0,5€/sms)

 

On ne lâche rien!

 

 
En direct de la manifestation devant le Sénat ce soir.
Écrit par CIVITAS   
11-04-2013

 civitas,manifestation devant le sénat,printemps  français,loi taubira

La manifestation devant le sénat, rue de Tournon, vient de se terminer.

Comme hier, le prêtre a prononcé un exorcisme suivi du Rosaire

et de slogans:

Taubira démission!

Un papa, une maman pour tous les enfants!

Rendez-vous demain soir à 19h devant le sénat, rue de Tournon !

 

civitas,manifestation devant le sénat,printemps  français,loi taubira 

Pour ceux qui le peuvent, rendez-vous devant le Sénat en ce moment, rue de Tournon, pour rappeller aux sénateurs l'existence de la France réelle et

éviter qu'ils ne fassent passer la loi ce soir en catimini.

Ou envoyez vos messages de soutien par SMS:

Envoyez: "Civitas" +"votre message" au 71001 (0,5€/sms) 

 

 

civitas,manifestation devant le sénat,printemps  français,loi taubira 

civitas, manifestation, printemps français, sénat

Ce soir encore, les défenseurs de la famille se retrouvent devant le Sénat pour prier et manifester contre le projet de loi Taubira.

civitas, manifestation, printemps français, sénat

La jeunesse est là, mobilisée et fidèle au rendez-vous !

civitas, manifestation, printemps français, sénat

Ces militantes affichent résolument leurs convictions et n'hésitent pas à répondre aux journalistes.

Soucieuses de l'avenir de leur Pays,

elles sont bien décidées à ne pas rester passives face à la telle perte de bon sens que représente ce projet de loi inique.

 

civitas, manifestation, printemps français, sénat

Alain Escada pendant une interview, puis pendant son discours (disponible ici).

civitas, manifestation, printemps français, sénat

On ne lâche rien!  

 
Alain Escada répond aux questions de Dissidence Française.
Écrit par CIVITAS   
11-04-2013
 
Discours d'Alain Escada mercredi 10 avril devant le Sénat
Écrit par CIVITAS   
10-04-2013
 
Photos de la manifestation du mercredi 10 avril devant le Sénat
Écrit par CIVITAS   
10-04-2013

En direct de la manifestation devant le Sénat ce soir. 

civitas, manifestation, printemps français, sénat

Ce soir encore devant le Sénat, les défenseurs de la famille se sont retrouvés pour prier et manifester.

civitas, manifestation, printemps français, sénat

Alain Escada s'est exprimé dans son discours (disponible ici)

sur l'adoption par le Sénat de l'article 1 de la loi Taubira. 

civitas, manifestation, printemps français, sénat

Un Exorcisme a été prononcé par le prêtre suivi comme tous les soirs depuis le 4 avril par le Rosaire. 

civitas, manifestation, printemps français, sénat

Environ 150 personnes manifestaient ce soir dans une ambiance priante et pluvieuse.

Nous resterons jusqu'au bout qu'il vente,qu'il pleuve... qu'il gaze !

civitas, manifestation, printemps français, sénat

Ce soir encore, la jeunesse était mobilisée et fidèle au rendez-vous.

civitas, manifestation, printemps français, sénat

N'oubliez pas que vous pouvez nous envoyer votre message de soutien par SMS.

Envoyez: "Civitas" + "votre message" au 71001 (0,5€/sms)

Rendez-vous demain soir 19h rue de Tournon devant le Sénat !

On ne lâche rien!

 
Soir de colère devant le Sénat à partir de 19h
Écrit par CIVITAS   
10-04-2013

Soir de colère devant le Sénat à partir de 19h

ninirosaireprolongation.pngLes sénateurs ont voté cette nuit par 179 voix contre 157 l'article 1 de la loi Taubira. Ne laissez pas passer ce scandale sans réagir ! Ce soir, venez faire entendre votre sainte colère ! CIVITAS appelle à se rassembler à 19h rue de Tournon devant le Sénat.
Jusqu'à vendredi soir, comme chaque jour depuis le 4 avril, CIVITAS maintient la mobilisation devant le Sénat. Ni ballons ni flonflons, prière et sainte colère !
Les sénateurs continuent à débattre des autres articles du projet de loi Taubira. Venez leur faire entendre la voix des défenseurs de la Famille !
Venez nombreux leur rappeler que vous ne cèderez pas à leur volonté subversive dénaturant le mariage et la parenté.
"Une loi ne mérite obéissance qu'autant qu'elle est conforme à la droite raison et à la loi naturelle", nous a rappelé autrefois Léon XIII.
Nous cessons d'estimer, nous cessons d'obéir !
 
Alain Escada,
président de CIVITAS
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 241 - 270 sur 552

Vos achats en ligne

Revue Civitas

Abonnement d'un an à la revue Civitas (4 numéros)
25€

 


Pour acheter au numéro :

Cliquez ici