Accueil

Faites un don

Chacune de nos activités, chacun de nos engagements a un coût financier qui limite nécessairement nos capacités. Pour nous aider à étendre notre influence, pour multiplier nos actions, nous avons besoin de votre soutien financier (déductible de vos impôts).
Vous ne pouvez nous donner un peu de votre temps ? Donnez-nous un peu de votre argent !

Envoyez un don en cliquant sur le bouton ci-dessous (paiement sécurisé par carte bancaire ou avec un compte Paypal) :

Lettre aux amis de Civitas

Inscrivez-vous à notre lettre d'information électronique






Campagne stop à l'immigration - Entretien avec Alain Escada
Écrit par Civitas   
02-09-2015

Medias-Presse.Info a publié une interview d'Alain Escada, président de Civitas

Immigration affiche civitas 4

Civitas est à l'origine de la pétition stop-immigration.org et de la campagne qui l'accompagne. Nous avons souhaité posé quelques questions à ce sujet à Alain Escada, président de Civitas.

MPI : Tout d'abord, une pétition face à une marée humaine, à quoi ça sert ?

Alain Escada : Je ne suis pas naïf. Ce n'est pas une pétition qui fera reculer la déferlante migratoire qui s'avance et envahit toute l'Europe. Alors à quoi sert une pétition ? A commencer par contrecarrer le déluge de propagande immigrationniste, à rompre l'isolement et à rendre courage à un maximum d'Européens pour affronter les épreuves. Du matin au soir, médias et politiciens nous racontent que cette immigration est une "chance" et nous montrent en exemples les initiatives "citoyennes" prises pour aider les "migrants". A travers l'Europe, il y a quantité de personnes isolées qui assistent à ce basculement en ayant l'impression d'être le dernier des Mohicans. Cette pétition, si nous parvenons à la diffuser très largement et à la faire signer bien au-delà des milieux conscientisés, doit venir empêcher l'autocensure et la culpabilisation. Elle doit être un message à tous ceux qui refusent le grand remplacement : vous n'êtes pas seul ! Elle doit être aussi un coup de semonce pour les politiciens et les journalistes : malgré vos trahisons, les peuples d'Europe ne sont pas prêts à admettre le suicide collectif que les Etats-Unis et l'ONU veulent leur imposer.

MPI : Cette pétition n'est donc qu'une première étape ?

A.E. : Oui, exactement. A première vue, à vue strictement humaine, l'Europe va être submergée et disparaître. Mais je suis catholique et l'espérance ne me quitte pas. A chacun de faire son devoir. A Civitas, nous pensons qu'il faut commencer par réveiller les ardeurs et casser la machine de propagande du système. Que les gens cessent de regarder la télévision, d'écouter les radios abrutissantes, de lire les journaux débilitants et qu'ils s'informent par les médias alternatifs de plus en plus efficaces, dont Médias-Presse.Info. Pour forger son caractère, il faut se libérer de la propagande médiatique.

MPI : Justement, vous êtes catholique. Aujourd'hui, on a presque l'impression qu'un catholique doit être "accueillant" et donc ne peut refuser l'immigration.

A.E. : Ici aussi, notre devoir est de dénoncer une interprétation abusive de la charité chrétienne. La charité ne consiste pas à laisser s'installer le chaos et à encourager le déracinement. Et la charité politique (puisqu'il s'agit de l'organisation de la société) ne peut contredire la responsabilité politique. Les autorités ont en charge d'organiser le bien commun des citoyens de leur entité. Elles ne peuvent conduire l'entité dont elles ont la responsabilité au désastre sous prétexte d'être charitables avec des citoyens extérieurs à cette entité.

Par ailleurs, la société organisée par Dieu n'est pas une anarchie ni un monde sans frontières. Le catholique a même le devoir d'honorer sa patrie, la terre de ses ancêtres. L'identité et l'enracinement sont des notions légitimes et naturelles.

MPI : Mais on nous dit que ces migrants fuient la guerre, sont dans la misère, ont besoin d'un toit, de nourriture,...

A.E. : Il y a là plusieurs mensonges qu'il faut décortiquer.

Le premier : non, tous ces immigrés ne fuient pas la guerre. Ce n'est le cas que d'une très infime minorité d'entre-eux. On nous ment sur leur origine. Tous les Arabes viendraient de Syrie ou d'Irak. Tous les Noirs vendraient d'Erythrée ou du Nigéria. C'est du baratin ! C'est un mensonge destiné à nous faire plus facilement avaler leur entrée en Europe. Chaque immigré, en fonction de ce qu'il est arabe ou d'Afrique subsaharienne sait exactement ce qu'il doit nous raconter sur ses pseudo-origines. Qui pourra réellement contrôler ? Les administrations chargées de l'accueil des demandeurs d'asile sont toutes débordées.

Ensuite, il faut noter que la plupart de ces immigrés sont de jeunes hommes. Si leur pays est en guerre, il a besoin d'eux. Quand l'Europe était en guerre, ce sont les femmes, les enfants et les vieillards qui partaient sur les routes de l'exode, pas les hommes en âge de se battre.

Deuxième mensonge : ces immigrés seraient dans la misère. Pourtant, ils ont dépensé des milliers d'euros pour venir jusqu'en Europe. Et beaucoup sont encore prêts à dépenser des sommes importantes pour obtenir de passeurs d'être conduits dans le pays qu'ils imaginent le plus avantageux.

Regardez ensuite comment beaucoup se comportent, se montrent revendicatifs, exigeants,... A-t-on jamais vu quelqu'un d'affamé être accueilli et critiquer ensuite le contenu de son assiette et la qualité de son matelas. C'est pourtant l'incroyable situation à laquelle nous assistons fréquemment alors que nous ne leur avons pas demandé de venir chez nous.

MPI : Et les chrétiens d'Orient ?

A.E. : Ils sont sans aucun doute les plus légitimes à bénéficier de notre accueil. Mais là encore ce serait au final un bien mauvais service à leur rendre. Organisez l'exil des chrétiens d'Orient et vous ferez disparaître le christianisme en Orient, ce qui ne fera que donner raison à l'Etat Islamique.

Si nous voulons sincèrement aider les chrétiens d'Orient, il faut les aider à vivre en chrétiens dans leur pays.

MPI : Votre pétition souligne aussi un paradoxe : la grande majorité des immigrés sont musulmans mais ils ne choisissent pas pour destination les riches pays musulmans du Golfe.

A.E. : Exactement et cela démontre bien qu'il y a derrière ce phénomène un plan, une orchestration. Dont l'un des objectifs essentiels est la déchristianisation de l'Europe par le grand remplacement de sa population.

Signez et diffuser la pétition stop-immigration.org disponible aussi en anglais, en allemand, en italien, en grec, en hongrois, en polonais, en portugais et en néerlandais.

 

 

 
Campagne stop à l'immigration - Signez la pétition !
Écrit par Civitas   
31-08-2015

bannière stop-Immigration.jpg

L’afflux massif et quotidien d’immigrés illégaux est devenu le premier souci de tous les peuples d’Europe.

La première décision à prendre est de fermer les frontières – à l’échelon européen et à l’échelon national – à tout nouvel immigré en situation illégale.

Cette immigration est un fléau pour l’Europe.
– Elle fait courir un grand risque sanitaire.
– Elle génère de l’insécurité (délinquance et infiltration djihadiste).
– Elle détourne toutes les aides sociales (budgets, logements, aides alimentaires et médicales,…) au détriment des Européens les plus démunis.

Ce n’est pas du racisme que de vouloir conserver la nature gréco-latine et chrétienne de nos nations européennes et de refuser le grand remplacement de populations.

Cette immigration est un fléau pour les pays dont sont originaires les immigrés. Elle dépouille ces pays de personnes en âge de servir le bien commun de leur patrie.

Cette immigration est un fléau pour la plupart des immigrés eux-mêmes qui ne trouveront pas en Europe l’Eldorado recherché.

Accepter cette immigration, ce n’est pas de la charité mais de l’irresponsabilité.

Cette immigration ne peut être considérée comme un exode naturel en raison de la guerre.
L’Europe a connu des périodes de guerres et l’exode de ses populations. Quand on fuit la guerre, on se réfugie dans le village en paix le plus proche, voire dans un pays frontalier en paix, mais on ne traverse pas tout un continent pour en rejoindre un autre. Pourquoi cette immigration ne se dirige-t-elle pas vers des pays musulmans riches comme l’Arabie Saoudite, le Qatar, le Koweït, le Bahreïn, les Emirats arabes unis ou le Sultanat d’Oman ?

Par ailleurs, lors des exodes européens, ce sont les femmes, les enfants et les vieillards qui fuyaient, pas les hommes en âge de se battre. Cette immigration est exactement l’inverse : pas de vieillards, peu de femmes et d’enfants mais essentiellement des hommes en âge de se battre.

Exigeons de nos dirigeants politiques des mesures urgentes de bon sens en commençant par la fermeture des frontières.

Je signe cette pétition et je dis stop à l’immigration. Signer ici.

Cette pétition n’est pas une initiative d’un parti politique mais de citoyens soucieux d’œuvrer au bien commun et à la sauvegarde de nos nations européennes.

+++++++

 

En signant cette pétition vous nous donner la légitimité de réclamer en votre nom l’arrêt immédiat de cette immigration.

Cette pétition est aussi disponible en anglais, en allemand, en italien, en espagnol, en grec, en hongrois, en polonais, en portugais et en néerlandais. Diffusez-là à tous vos amis et correspondants à travers toutes les nations européennes.

Cette pétition s’accompagnera d’une grande campagne de mobilisation avec tracts, affiches, autocollants et vidéos. Toutes les informations suivront rapidement.

Soutenez cette campagne pour la sauvegarde de nos nations européennes.

 
Hommage à Emmanuel Ratier - RIP
Écrit par Civitas   
20-08-2015

Nous avons appris avec stupéfaction et affliction le décès d'Emmanuel Ratier, remarquable journaliste d'investigation qui devait bientôt fêter ses 58 ans.

Digne successeur d'Henry Coston, Emmanuel Ratier était le dernier journaliste français à travailler quotidiennement et avec méthode et rigueur à l'étude des lobbies et des sociétés secrètes qui influencent les décisions politiques à l'échelon national et international.

Ami de longue date, Emmanuel Ratier avait tenu une conférence - en plein air - pour Civitas. A réécouter pour se rendre compte de l'impressionnant travail effectué par Emmanuel Ratier.

Nous présentons nos sincères condoléances à la famille d'Emmanuel Ratier et l'assurons de nos prières.

Alain Escada, président de Civitas

 
Université d'été Civitas - Pour une France catholique
Écrit par Civitas   
18-07-2015

Udt-Civitas-2015-avant.jpg

 

Civitas vous convie à son Université d'été qui se déroulera à Marlieux du 30 juillet au 2 août sur le thème : "Pour une France catholique, reconquérir l'échelon local".

Vous y retrouverez l'équipe dirigeante de Civitas mais aussi des élus locaux et des acteurs de terrain.

Au menu : des conférences, des débats, des ateliers, la messe quotidienne et des moments de détente et de camaraderie dans une ambiance catholique et militante.

Veillée animée par le chœur de la Joyeuse Garde de Lyon.

Avec notamment : MM. les abbés Xavier Beauvais et Gabriel Billecocq, Stéphanie Bignon, Elisabeth de Malleray, Léon-Pierre Durin, Alain Escada, François-Xavier Peron, Jean-Louis d'André, Xavier Couvert, Jacques Chevallier,...

Inscrivez-vous sans tarder ! 

Inscription UDT 2015
 
Après le Moyen-Orient, préparons-nous au martyre (Mère Agnès-Mariam de la Croix)
Écrit par Civitas   
09-07-2015
 
Ce qui nous attend après la faillite de la Grèce (Valérie Bugault et Jean-Michel Vernochet)
Écrit par Civitas   
04-07-2015

banniere UDT 2015-bleue.jpg

 
La mort du Roi et les secrets de Saint Fargeau (Marion Sigaut)
Écrit par Civitas   
04-07-2015

banniere UDT 2015-bleue.jpg

 
Présent et avenir des Chrétiens d'Orient : conférence de Mère Agnès-Mariam de la Croix ce 7 juillet
Écrit par Civitas   
29-06-2015

Conf MAM 7 juillet2015.jpg

 
L'Appel de Jeanne - Texte de Sainte Thérèse de Lisieux
Écrit par Civitas   
29-06-2015

affiche_Paris_juillet_0715_finale.jpg

Découvrez ou redécouvrez cette pièce écrite par Sainte Thérèse de Lisieux : l’Appel de Jeanne !

Elle sera présentée sous la forme d’un théâtre musical chanté les 2 et 3 juillet prochains à 20h30 au Théâtre Saint Léon. 

Ce spectacle est joué au profit de l’association Entraide Mission Amitié qui œuvre auprès d’enfants du Liban de 6 à 12 ans en leur organisant chaque année un centre de loisirs qui regroupe 200 enfants environ.

Ce centre est encadré par une vingtaine de bénévoles français.

Cette année ce centre aura lieu du 25 juillet au 9 août 2015 dans la ville de Bécharré au Nord du Liban.

 
Participez à l'université d'été de Civitas
Écrit par Civitas   
29-06-2015
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 30 sur 693

Vos achats en ligne

Revue Civitas

Abonnement d'un an à la revue Civitas (4 numéros)
25€

 


Pour acheter au numéro :

Cliquez ici