Accueil

Faites un don

Chacune de nos activités, chacun de nos engagements a un coût financier qui limite nécessairement nos capacités. Pour nous aider à étendre notre influence, pour multiplier nos actions, nous avons besoin de votre soutien financier (déductible de vos impôts).
Vous ne pouvez nous donner un peu de votre temps ? Donnez-nous un peu de votre argent !

Envoyez un don en cliquant sur le bouton ci-dessous (paiement sécurisé par carte bancaire ou avec un compte Paypal) :

Lettre aux amis de Civitas

Inscrivez-vous à notre lettre d'information électronique






Le 10 mai 2015 avec Jeanne d'Arc
Écrit par Civitas   
02-05-2015

vive-christ-roi-des-Francs-jehanne.jpg

Banniere-JA-2015.jpg

 
Hommage à Jeanne d'Arc par Alain Soral
Écrit par Civitas   
02-05-2015

Affiche JA 2015.jpg

 
Hommage à Jeanne d'Arc par Marion Sigaut
Écrit par Civitas   
30-04-2015

Affiche JA 2015.jpg

 
Neuvaine à Ste Jeanne d'Arc - Pour les chrétiens persécutés et pour le salut de la France
Écrit par Civitas   
30-04-2015

Neuvaine à Sainte Jeanne d'Arc 

Pour les chrétiens persécutés et pour le salut de la France

Sainte Jeanne d'Arc n'envisageait pas la moindre bataille sans que la prière la précède. Alors que nous préparons le défilé du 10 mai 2015 en hommage à la sainte de la Patrie, patronne secondaire de la France, nous vous encourageons à vous joindre à nous dans la récitation d'une neuvaine à l'intention des chrétiens persécutés ainsi que pour le salut de la France.

neuvaine à Sainte Jeanne d'Arc

Réciter après la prière de chaque jour

Sainte Jeanne d'Arc, votre martyr est la grande victoire de Dieu sur nos ennemis. Intercédez, du Royaume des Cieux, pour que nous soyons préservés des guerres contre notre pays et des assauts contre notre foi. Que la France se souvienne qu'elle est la Fille Aînée de l'Eglise.

Prions

Seigneur, nous Vous rendons grâce car Vous avez béni notre pays en nous donnant Sainte Jeanne d'Arc: Suscitez encore de nombreuses vocations pour garder intacte la mission apostolique de la France. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

Réciter ensuite un Notre Père, un Je Vous Salue Marie et un Gloire au Père.

Premier jour

Jeanne, le Seigneur a chargé l'Archange saint Michel de vous apparaître et de vous annoncer votre mission de sauver le royaume de France. Jeanne, votre grand désir de servir Dieu et de tout faire pour lui plaire, vous font prononcer le « fiat » malgré vos craintes de ne pas être digne et capable d'accomplir cette mission. Le Ciel vous a donné une épée pour combattre, et les voix de sainte Catherine et de sainte Marguerite pour vous guider. Intercédez pour que nous puissions toujours répondre à notre vocation. Amen.

Deuxième jour

Jeanne, vous rendez visite au Dauphin de France. Vous lui révélez qu'il est le véritable héritier de France, et fils de roi, qu'il sera couronné à Reims et que vous êtes venue pour l'aider à accomplir ce désir du Ciel. Vous livrez ensuite de nombreuses batailles contre les Anglais, et vous en sortez toujours victorieuse. Vous livrez également bataille au péché dans votre propre camp et vous demandez à vos soldats de retrouver l'état de grâce. Intercédez maintenant pour que notre pays se souvienne de son baptême et retrouve le chemin des sacrements. Amen.

Troisième jour

La semaine de Pâques de cette année 1430, alors que vous vous trouvez dans un fossé de Melun, les voix de saintes Catherine et Marguerite vous annoncent que vous serez faite prisonnière avant la fête de la saint Jean et que Dieu vous viendra en aide durant cette épreuve. Vous êtes alors envahie d'angoisse et tentée de ne pas vous soumettre à la Volonté du Seigneur afin de sauver votre vie. Priez pour nous, afin que nous fassions toujours la volonté de Dieu, et non la nôtre. Amen.

Quatrième jour

C'est le 26 Mai, après une rude bataille, que vous êtes prise par un archer du camp adverse. Vous êtes ainsi arrêtée et accusée par l'Inquisition d'hérésie et d'idolâtrie. Malgré vos craintes et vos peurs, vous vous laissez emprisonner. Vous gardez confiance en vos voix, et vous demandez leur intercession afin de répondre aux questions qui vous sont posées. Demandez à Dieu, pour nous, le courage et l'audace d'affirmer notre foi. Amen.

Cinquième jour

Vous êtes torturée moralement, assaillie par de nombreux et interminables interrogatoires, abandonnée et trahie de tous, y compris du Roi, traitée comme une prisonnière de guerre, menacée corporellement par les gardiens de votre cellule, accusée de nombreuses fautes que vous n'avez pas commises, sans avocat. Toujours docile aux conseils de vos voix, vous répondez sans crainte à tout ce que l'on vous demande. Intercédez pour que nous ayons toujours recours à la prière dans nos difficultés. Amen.

Sixième jour

Tous vos accusateurs s'acharnent pour vous faire faillir, pour vous faire contredire les faits que vous relatez ; ils vous accusent, vous menacent de tortures physiques, vous harcèlent sans cesse durant des heures ; en vain, vous avez toujours réponse à toutes les questions, jusqu'au jour, où, n'en pouvant plus, effrayée par la mort, vous reniez tout. Puis, par la grâce de Dieu, vous acceptez avec courage le martyre et revenez sur vos reniements. Malgré la reconnaissance de certains de vos juges de l'intervention divine dans votre conduite, vous êtes condamnée à mort par le supplice du feu. Priez pour que la France relève la face et se souvienne de ses promesses faites à Dieu. Amen.

Septième jour

Jeanne, vous êtes surnaturellement soutenue par le Ciel, mais vous n'échappez pas aux angoisses provoquées par la sentence. Vous auriez préféré « être décapitée sept fois plutôt que brûlée et réduite en cendres». Sur le bûcher une fois liée, vous demandez pardon aux anglais et à tous vos ennemis, pour les batailles livrées contre eux, et, d'une voix haute et claire, vous pardonnez à tous ceux qui vous ont condamnée. « Mes saintes ne m'ont pas trompée, ma mission était de Dieu. Saint Michel, sainte Marguerite et sainte Catherine, vous tous, mes frères et soeurs du Paradis, venez à mon aide...» Au milieu des flammes, vous regardez la croix qui vous est présentée, et vous prononcez le Nom de Jésus avant de mourir. Soyez notre modèle dans l'obéissance, dans la confiance en Dieu, et la persévérance dans notre mission. Amen.

Huitième jour

Alors que le bourreau éteint le brasier afin que tous voient le cadavre défiguré de celle qui les a fait trembler, il écarte les cendres et le miracle apparaît devant leurs yeux effrayés: votre coeur est là, rempli d'un sang vermeil et semblant vivre encore! Du soufre et de l'huile sont alors répandus dessus, le feu reprend puis s'éteint à nouveau, le laissant toujours intact. Inquiet de ce miracle et craignant l'émotion du peuple, le cardinal d'Angleterre ordonne que vos os, vos cendres et surtout votre coeur soient jetés immédiatement dans la Seine. Le bourreau dit alors : « J'ai grand peur d'être damné pour avoir brûlé une sainte » Des cris s'élèvent dans la foule : « Nous sommes tous perdus car une sainte a été brûlée ! » Aidez-nous à servir Dieu et à ne chercher que la gloire du Ciel. Amen.

Neuvième Jour

Après votre mort, mourut la prospérité des anglais en France. Depuis le bûcher de Rouen, ils ne connurent que déceptions et défaites. A leur grande honte et confusion, ils furent rejetés de tous les pays qu'ils avaient conquis. Tous ceux qui avaient jugé avec mauvaise foi la Pucelle trouvèrent la mort peu de temps après la sienne. L'évêque Cauchon, enrichi par le Roi d'Angleterre, mourut subitement; il fut excommunié par le Pape et ses os furent jetés aux bêtes féroces. Ainsi s'accomplit la prédiction faite à Jeanne, en sa prison, par ses voix : « Vous aurez secours. Vous serez délivrée par une grande victoire. Prenez tout en gré. Ne vous souciez pas de votre martyre. Vous viendrez enfin au Royaume du Paradis. » Que la résurrection soit le seul but de notre vie. Soyez présente à nos côtés et contribuez encore à la sanctification de notre pays. Amen.

 

neuvaine à sainte jeanne d'arc,10 mai 2015,hommage national à ste jeanne d'arc

 

 
Le 10 mai 2015, nous rendrons hommage à l'excellence de Sainte Jeanne d'Arc
Écrit par Civitas   
29-04-2015

 

armes-de-jeanne-d-arc.jpg

 

Comme tout hommage, celui que nous rendrons le 10 mai prochain à sainte Jeanne d’Arc se fonde sur l’excellence de la sainte. En effet, il n’y a d’honneur que pour ceux qui ont une certaine suprématie.

Chez Jeanne, cette excellence est double. Elle provient d’abord de sa sainteté éminente reconnue par l’Eglise malgré les procès iniques dont elle fut l’objet. Elle a cependant pratiqué l’héroïcité des vertus, et spécialement théologales, jusqu’à la fin de sa vie : nous lui devons alors hommage.

Mais ces vertus se sont exercées de façon publique et politique. C’est là un nouveau titre auquel nous devons lui rendre l’honneur qui lui est dû. En acceptant le rôle providentiel qui lui fut confié au service du royaume de France, elle a volontairement renoncé à une vie simple et cachée dans les plus beaux recoins de la Meuse. Abandonnant son bien privé et personnel, elle est l’exemple de la soumission que nous devons tous au bien commun de la patrie, et par delà ce bien commun, à Dieu, bien commun suprême de tout être créé.

A l’heure donc où les vertus sociales et politiques ont disparu au profit d’une sanctification et d’une vertu dites personnelles et en tout cas personnalistes, à l’heure où l’idée de sacrifier son bien personnel pour un bien plus grand et plus noble a fait place à la couardise des âmes sans noblesse, c’est un devoir que les catholiques ont de rendre à la pucelle cet hommage qui glorifie sa mission. Ce sera l’occasion alors d’implorer l’intercession de la sainte pour qu’elle suscite dans l’âme des Français la générosité et le sacrifice pour le bien du pays.

Abbé Gabriel Billecocq

Affiche JA 2015.jpg

 
Roger Holeindre appelle les anciens combattants à défiler le 10 mai pour honorer Ste Jeanne d'Arc
Écrit par Civitas   
29-04-2015

roger holeindre

Roger Holeindre, héros des guerres d’Indochine et d’Algérie, ancien grand reporter à Paris Match et ancien député, aujourd’hui président du Cercle National des Combattants, lance un appel à tous les anciens combattants afin de se joindre à l’hommage à Sainte Jeanne d’Arc du 10 mai prochain.

APPEL A TOUS LES ANCIENS COMBATTANTS

N’en déplaise à M. VALLS, ce n’est pas la République qui est en danger mortel…, mais la France !

J’appelle donc tous ceux qui gardent chevillée au corps l’amour de la PATRIE à se mobiliser.

Il est nécessaire que le Dimanche 10 Mai 2015 nous soyons présents aux côtés de CIVITAS pour honorer SAINTE JEANNE D’ARC et appeler à la résistance…. Pour que vive la France chrétienne !

Rassemblement à 14h00, place SAINT AUGUSTIN, devant la statue de la Sainte, décorations pendantes, bérets de tradition et drapeaux.

Roger HOLEINDRE

Président du CERCLE NATIONAL DES COMBATTANTS

Affiche JA 2015.jpg

 
10 mai - hommage à Ste Jeanne d'Arc - Animations médiévales dès midi
Écrit par Civitas   
27-04-2015

Animations-JA-2015.jpg

 
La France avec Sainte Jeanne d'Arc le 10 mai 2015 (abbé Beauvais)
Écrit par Civitas   
24-04-2015

 

abbé-beauvais-jeanne-mpi.jpg

 

LA FRANCE AVEC SAINTE JEANNE D’ARC LE 10 MAI 2015

 

« La France souffre, la France s’égare, la France agonise, la France râle, mais la France ne meurt pas » (R.P. Janvier).

 

A tous ceux qui communient dans le même sentiment de fervente et admirative vénération pour celle que Saint Pie X nommait « l’astre nouveau appelé à illustrer non seulement la France mais l’Eglise tout entière » rendez-vous place Saint Augustin le dimanche 10 mai pour le défilé qu’organise Civitas, un défilé « de glorification et d’intercession » disait Léon Daudet dans ses souvenirs politiques.

Que la jeunesse patriote et catholique vienne nombreuse pour réapprendre « l’histoire miraculeuse et exemplaire de Jeanne d’Arc qui nous montre le sommet de l’héroïsme pur » (L. Daudet).

Vous qui souffrez de tant d’esclavages, voués de plus en plus aux lois liberticides, venez vénérer et acclamer cette « âme libre d’entraves et demeurée telle qu’au sortir de l’animation par son créateur » (L. Daudet).

Vous qui tremblez devant tant d’insécurité, venez trouver en elle « La sécurité d’une fleur ouverte à la lumière » (L. Daudet).

Vous, femmes de notre société française, venez trouver en elle cette « femme au cœur viril » (Pie XII) vous souvenant que même une fragile jeune fille peut devenir une Jeanne d’Arc lorsque Dieu lui donne la force de son bras.

Que la nation chrétienne se rassemble en ce 10 mai « comme une grande famille qui retrouve en l’un de ses enfant, l’incarnation de ses valeurs les plus hautes et les plus représentatives » (Pie XII).

Il n’y a pas de place au doute. Viendrai-je ? Ne viendrai-je pas ? Non, celle qui constitue le plus beau joyau du patrimoine national français, le plus beau par les incidences de sa mission militaire et politique, mais plus encore, le plus beau par la dimension spirituelle de sa personnalité, celle-là mérite notre vénération en ce jour.

Vous qui vous plaignez à juste titre de l’intégrisme laïciste, voilà une excellente occasion qu’un tel défilé pour réaffirmer publiquement la réalité des droits de Dieu sur une patrie chrétienne comme la France.

Votre première justice en tant que chrétiens à l’égard de la cité temporelle est de ne pas vous rendre complice de l’injustice. C’est la raison pour laquelle votre présence au défilé sera une manière d’affirmer publiquement que « la démocratie révolutionnaire, qu’elle soit totalitaire ou libérale est une injustice criante, une négation ouverte ou sournoise des premiers principes du droit naturel » (P. Calmel).

Or, vous le savez «  une telle démocratie engendre comme ses fruits naturels, le laïcisme, la dissolution de la famille, la socialisation de toute chose.

Or, de cette justice politique chrétienne, le Seigneur a donné à notre patrie un exemplaire éminent en la personne de Sainte Jeanne d’Arc ».

Pensez-vous alors ne pas pouvoir faire cet effort de venir rendre à Jeanne, l’hommage de quelques heures, à elle dont nous sommes si redevables aujourd’hui encore ?

Si vous aimez vraiment la France, si vous aimez vraiment l’Eglise, alors vous viendrez redire avec joie devant le monde :

« Vive le Christ qui est roi des Francs » selon ce que Saint Pie X disait à Monseigneur Touchet, évêque d’Orléans lors de la béatification de Sainte Jeanne d’Arc :

« Vous direz à vos compatriotes que s’ils aiment la France, ils doivent aimer Dieu, aimer la foi, aimer l’Eglise qui est pour eux tous, une mère très tendre comme elle l’a été de vos pères. Vous direz qu’ils fassent trésor du testament de Saint Rémi, de Charlemagne et de Saint Louis. Ces testaments qui se résument dans les mots si souvent répétés par l’héroïne d’Orléans : Vive le Christ qui est roi des Francs. »

 

Abbé Xavier Beauvais

 

Affiche JA 2015.jpg

 

 
Hommage à Jeanne d'Arc par Pierre Hillard et rdv le 10 mai 2015
Écrit par Civitas   
22-04-2015

Affiche JA 2-2015.jpg

 
Mes Armes (poème de Ste Thérèse de Lisieux chanté par Natasha St-Pier et Sonia Lacen)
Écrit par Civitas   
21-04-2015

Banniere-JA-2015.jpg

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 30 sur 644

Vos achats en ligne

Revue Civitas

Abonnement d'un an à la revue Civitas (4 numéros)
25€

 


Pour acheter au numéro :

Cliquez ici