En clôture de cette 2ème UDT du Pays Réel, les Pères Laurent et Joseph, membres des capucins de Mogon et aumoniers de Civitas ont exposé tour à tour les « les problèmes moraux auxquels peuvent être confrontés les élus locaux »  et  « La reconquête du pouvoir par tous les moyens moraux, même légaux », avant de laisser la prole à Alain Escada, présindent de Civitas qui quant à lui s’est exprimé sur « L’investissement de Civitas aux élections municipales ».