Nous apprenons avec tristesse le décès de notre ami Pierre Dinet, 62 ans, à la suite d’une longue maladie.

Pierre Dinet avait été pendant plusieurs années un représentant du Front National en Gironde avant d’être exclu de ce parti. Qu’avait-il fait pour cela ? Au lendemain des attentats du 13 novembre 2015, il avait laissé un message un peu vigoureux sur Facebook. Sur le même réseau social, quelques jours plus tard, il avait traité Christiane Taubira de « socialope » lorsqu’elle celle-ci avait déclaré qu’il « faut comprendre le jeune qui part en Syrie« .

« (…) ce sont des propos contraires à la ligne politique du parti. On va suivre la procédure habituelle : il sera suspendu et convoqué devant la commission de discipline du parti« , avait déclaré Nicolas Bay.

Sur RMC et BFMTV, Florian Philippot déclarait de même : « Il a eu des propos inacceptables, il passera en commission de discipline« . L’exclusion avait suivi pour ce patriote sans langue de bois, après vingt ans d’engagement politique.

Fin 2016, il avait contacté CIVITAS pour demander s’il y serait accepté. Alain Escada l’avait accueilli à bras ouvert.

Quelques mois plus tard, malgré la maladie qui l’affaiblissait, Pierre Dinet avait accepté d’être candidat Civitas aux élections législatives, dans la 1ère circonscription de Gironde, à Bordeaux / Le Bouscat.

C’était sa dernière bataille politique pour défendre sans concession la France et les Français dans le respect de notre civilisation chrétienne et de nos traditions.

L’ensemble de la direction de CIVITAS présente ses sincères condoléances à la famille du défunt.

R.I.P.

 

Tags: