pourlesnotres.png

http://pourlesnotres.fr/

Civitas s’organise et a mis en ligne un site qui rend compte de ses actions sur le terrain.

 La campagne contre l’implantation des clandestins a été l’occasion de commencer à structurer le mouvement. De nombreuses actions ont été engagées dans toute la France pour aller au contact des populations confrontées à l’arrivée massive de clandestins, à la propagande médiatique et étatique et, bien trop souvent, à la démission de leurs élus.

 La politique du gouvernement socialiste est clairement d’implanter des populations africaines et arabes, majoritairement musulmanes, dans les campagnes et les banlieues françaises contre l’avis des populations.

 Manuel Valls, Premier Ministre, déclare à Tours, le 22 octobre dernier : « Ceux qui se mettront en travers de l’accueil des réfugiés trouveront l’État devant eux ».

Jean-François Carenco, préfet d’Ile-de-France, précise, début novembre pour ceux qui n’auraient pas compris : « Je vais installer des centres. Beaucoup gueulent pour la forme. Je m’en fous. Les gens ont peur de tout. On verra qui râlera vraiment lorsque ce sera fait et combien de temps ».

 Ils ne font que suivre le projet de Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier Ministre de Jacques Chirac, qui avait déclaré en 2015 : « Nous avons dans notre monde rural un déficit démographique important. Très souvent, on ferme des écoles. On pourrait très bien en sauver un grand nombre en faisant en sorte qu’une, deux ou trois familles puissent venir dans un certain nombre de villages. »

C’est le programme révélé par Philippe de Villiers, le 17 octobre dernier sur Europe 1 : « Selon les services de renseignements, la classe politique se prépare, en tous cas, une partie d’entre-elle, à signer le jour venu un nouvel édit de Nantes, au terme duquel il y aura une grande concession du territoire national où il y aura des bouts de France qui seront soumis à la charia ».

Les dirigeants socialistes corrompus qui imposent cette politique aux Français ont été élus avec Cahuzac, ancien ministre du Budget condamné à trois ans de prison ferme pour fraude fiscale et blanchiment, et Sylvie Andrieux, députée socialiste qui a voté les lois avec un bracelet électronique de condamnée pour détournement de fonds.

 Pendant ce temps, les SDF meurent dans les rues. Même Jean-Pierre Pernaut s’en est inquiété sur TF1, le 10 novembre dernier, en déclarant qu’il n’y a « plus de place pour les sans-abri, mais les centres pour migrants continuent à ouvrir partout en France ».

Il faut se souvenir que la nouvelle pauvreté est une des conséquences des années Mitterrand puisqu’il est élu en 1981 et que les Resto du cœur sont créés en 1985, en 2015, 2 milliards de repas servis.

Comme on le constate, la situation n’a fait qu’empirer et la pauvreté a doublé ces dix dernières années, d’après la Fondation Abbé Pierre.

 Civitas fait partie de ceux qui agissent sur le terrain. Ce nouveau site en est une illustration.

 

Tags: , ,