Accueil

Faites un don

Chacune de nos activités, chacun de nos engagements a un coût financier qui limite nécessairement nos capacités. Pour nous aider à étendre notre influence, pour multiplier nos actions, nous avons besoin de votre soutien financier.
Vous ne pouvez nous donner un peu de votre temps ? Donnez-nous un peu de votre argent !

Envoyez un don en cliquant sur le bouton ci-dessous (paiement sécurisé par carte bancaire ou avec un compte Paypal) :

Lettre aux amis de Civitas

Inscrivez-vous à notre lettre d'information électronique






Vie de château pour les immigrés d'Allex
Écrit par CIVITAS   
29-09-2016

Les immigrés illégaux déplacés de Calais vers la petite commune d'Allex ont droit à la vie de Château sous protection des gendarmes. Reportage avec Alexandre Gabriac, devenu responsable d'une fédération de Civitas et parti à la rencontre de la réalité locale. 

 
Alexandre Gabriac prend des responsabilités au sein de Civitas
Écrit par CIVITAS   
29-09-2016

Le 21 septembre 2016, Alexandre Gabriac diffusait un communiqué (voir ci-dessous) expliquant les motifs qui l'amènent à rejoindre Civitas. Il y a immédiatement pris une part militante. Alain Escada, président de Civitas, a ensuite désigné Alexandre Gabriac responsable de la Fédération de Haute-Savoie. Ce qui n'empêchera pas de voir Alexandre Gabriac être actif dans d'autres départements.

Communiqué de presse d’Alexandre GABRIAC :

Engagement au sein de CIVITAS

Je milite au sein de la mouvance nationale depuis maintenant près de quinze ans ; plus jeune conseiller régional de France, j’ai eu de multiples responsabilités au sein du Front National, jusqu’en 2011. La même année, je fondais les Jeunesses Nationalistes, mouvement de jeunesse qui connut une importante expansion jusqu’à sa dissolution en « conseil des sinistres » par Hollande en août 2013.

Fort de cette expérience, j’ai décidé aujourd’hui de prendre des responsabilités dans le mouvement CIVITAS.

En effet, au vu de la situation toujours plus désastreuse de notre patrie, il est plus qu’urgent d’instaurer une véritable convergence des forces vives de la nation, et de donner une nouvelle dimension au combat pour la France aux Français. J’appelle donc tous les militants de la cause nationale à rejoindre Civitas, structure qui nous rassemblera tous dans une action sans concession, tant sur le plan politique que spirituel. Je profite de cet appel pour pousser à la réflexion nos camarades freinés à l’idée de rejoindre un mouvement où Dieu est premier servi  : préférez-vous conserver leur république maçonnique, ou vivre demain dans une France catholique ?

Le consumérisme poussé à son comble, l’éclatement des familles, la légalisation des unions sodomites, les lois liberticides, les banksters, les politiciens corrompus, la déchristianisation, le règne de l’argent, la presse gauchiste et maçonnique, les associations érigées en police de la pensée, le racket fiscal des travailleurs, le chômage de masse, l’éducation anti-nationale, la baisse de la qualité des soins, l’explosion des prix du logement, sans oublier l’immigration massive qui nous conduit de jour en jour au grand remplacement...

La longue liste des maux dont souffre notre pays découle de diverses causes, toutes liées à la volonté d’une petite minorité qui oeuvre dans les coulisses à Bruxelles, Washington et Tel-Aviv pour établir un nouvel ordre mondial.

Dernier exemple il y a deux jours avec la remise du prix du « meilleur chef d’ État mondial 2016 », des mains du rabbin Arthur Schneier à... François Hollande. Rappelons que même les sondages « officiels » indiquent qu’il est le dirigeant européen le plus impopulaire dans son propre pays.

Face à ces périls, notre premier devoir est de réveiller les consciences nationales, endormies par des années de propagande démocratique, républicaine et mondialiste.

Nous voulons mobiliser tous ces Français qui en ont assez d’être considérés comme des étrangers sur leur propre sol, qui en ont assez de voir leur religion souillée sans aucune réaction, et qui veulent retrouver la France catholique d’antan, n’en déplaise aux élites autoproclamées.

Civitas n’a pas vocation à diviser ou à concurrencer les groupes existants, mais simplement à faire converger les français non-reniés dans des formations, manifestations et actions communes, inscrites dans un cadre doctrinal clair et sans compromission.

C’est pourquoi j’ai choisi de m’engager auprès d’Alain Escada et de Civitas,  pour défendre la foi avec force et virilité, rétablir la France charnelle et pouvoir enfin offrir à nos enfants un avenir français !

Alexandre GABRIAC, 25 ans, marié, un enfant.

Fondateur des Jeunesses Nationalistes.

Ancien conseiller régional Rhône-Alpes.

Contact Presse : agabriac@gmail.com - 06.77.20.26.05

Page facebook : Alexandre Gabriac - Twitter : @Gabriac

 
Foi de dissidente,le nouveau livre de Marion Sigaut publié par Civitas
Écrit par CIVITAS   
28-09-2016

Marion Sigaut nous explique la trame de son nouveau livre intitulé Foi de dissidente, un livre d'entretiens avec Alain Escada et édité par Civitas.

Ce livre peut être commandé dès à présent.

foi-de-dissidente

 
Venez découvrir Civitas le 7 octobre 2016 à Paris
Écrit par CIVITAS   
26-09-2016

affiche-civitas_7octobre2016

 
A Allex, Civitas dit NON au camp d'immigrés illégaux
Écrit par CIVITAS   
26-09-2016
allex-1
 
Ce dimanche 25 septembre, un groupe militant de Civitas, emmené par Alexandre Gabriac s'est rendu dans la commune d'Allex, dans la Drôme (26).
 
Ce village de 2500 habitants a eu récemment le triste privilège d'être désigné par leur république pour accueillir une cinquantaine de "migrants", suite au démantèlement de la jungle de Calais. La population du village, y compris le maire, est fermement opposée à l'arrivée de cette vague d'envahisseurs décidée sans concertation par la préfecture, qui a averti par avance qu'elle ne tiendrait pas compte du résultat du référendum organisé par la mairie le 2 octobre. Le coût annuel exorbitant annoncé par l’état est de 470 000 euros. La commune à récemment dû renoncer à des travaux dans l'école du village, faute de budget... 
 
Nos militants avaient donc à cœur de soutenir le pays réel dans son combat pour la sauvegarde de l'identité et de la sérénité de sa commune. Ils ont pu rencontrer différents Allexois lors d'une distribution de tracts, et comprendre que la présence imposée par le système se faisait déjà sentir : un couple souhaitant vendre sa maison de campagne a vu les acheteurs se rétracter immédiatement, dès connaissance du projet de mini-Calais local.
 
La discussion s'est poursuivie à la sortie de la messe avec les paroissiens, contrant de ce fait l'impensable lettre de l'évêque distribuée sur le parvis, qui appelait la population à se réjouir de l'arrivée forcée des clandestins. Direction ensuite le « château de Pergaud », où avaient été installés ce jeudi quelques-uns d'entre eux dans le plus grand secret, pour éviter toute opposition des habitants.
 
Lors du passage devant le château qui se fait par un chemin communal - donc ouvert au public - des dizaines de gendarmes montaient la garde devant le magnifique bâtiment. Ils nous interdiront de filmer et effectueront un contrôle d'identité en nous demandant de ne pas rester à proximité...
 
allex4
 
Lors de notre départ en voiture, nous avons été arrêtés par plusieurs voitures banalisées de la gendarmerie au milieu de la route afin de nous contrôler une seconde fois...
Le « château des migrants » avait visiblement plus des allures de forteresse... Les Français qui vivent l'insécurité quotidiennement apprécieront le déploiement de forces - à leurs frais - pour des personnes présentes illégalement sur le territoire national.
 
Hormis les gendarmes, l'accueil reçu fut très chaleureux, nos positions rejoignant celles exprimées spontanément par la population face à la volonté perfide du système mondialiste de remplacer la population "de souche" du pays.
Civitas réitérera ce type d'action partout où, au mépris de la volonté de la population et avec l'argent de ses impôts, l'État tentera de dénationaliser un village français en imposant la présence de clandestins et de ce fait, favoriser les autres, avant les nôtres.
 
tractallex
 
Civitas en politique : vidéo de sa conférence de presse du 15 septembre 2016
Écrit par CIVITAS   
16-09-2016
 
Devenez membre de Civitas !
Écrit par CIVITAS   
14-09-2016

2322826979.jpg

 

Adhérez à Civitas

Adhésion simple: 30 €

Adhésion jeunes (18-25 ans) : 15 €

Adhésion de soutien : 50 €

Adhésion bienfaiteur: 70 € et au delà

 

L'adhésion permet, si vous le souhaitez, l'obtention d'un reçu fiscal. Pour obtenir un reçu fiscal (réduction d'impôt de 66%), le règlement, s'il est par chèque, doit être fait à l'ordre d'ADF Civitas.

Les versements en espèces ne permettent pas l'obtention d'un reçu.

L'adhésion à Civitas n'est pas exclusive de l'adhésion à une autre organisation.

 

Je souhaite adhérer et avoir un reçu fiscal

(Déclaration Préf. Val d'Oise, Agrément 1166 du 18 mai 2016)

 

Adhésion
Bienfaiteur

 

Je souhaite adhérer sans reçu fiscal

 

Adhésion SANS reçu
Bienfaiteur

Si vous réglez par chèque, celui -ci doit être libellé à l'ordre de CIVITAS et envoyé 17 rue des Chasseurs, 95100 Argenteuil.

Virement bancaire possible avec mention obligatoire de l'adresse postale :

CIC - FR76 3006 6102 1100 0104 1710 126  - CMCIFRPP

 
Camp de migrants à Forges-les-Bains : Civitas auprès de la population
Écrit par CIVITAS   
12-09-2016

Dimanche, des militants de Civitas sont venus soutenir les habitants de Forges-les-Bains dans leur lutte pour obtenir un référendum au sujet du camp de migrants que veut leur imposer la mairie.

 
Immigration à Forges-les-Bains : le tract Civitas
Écrit par CIVITAS   
12-09-2016

Le tract Civitas distribué ce week-end à Forges-les-Bains :

tractforges1

tractforges2

 
Immigration : entretien entre Oskar Freysinger et Alain Escada
Écrit par CIVITAS   
12-09-2016
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 30 sur 816

Vos achats en ligne

Revue Civitas

Abonnement d'un an à la revue Civitas (4 numéros)
25€

 


Pour acheter au numéro :

Cliquez ici